Suisse: le taux de chômage recule en juin à 2,9%

(Développement. Ajoute détails par canton et commentaire analystes, paragraphes 4, 5 et 9)

Zurich (awp) - Le taux de chômage en Suisse a reculé en juin à 2,9%, contre 3,0% le mois précédent, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Quelques 126'632 personnes étaient inscrites au chômage, soit 3678 de moins qu'en mai.

Corrigé des effets saisonniers, le taux de chômage en juin s'inscrit à 3,2%, soit au même niveau qu'en mai.

Le taux de chômage en Suisse alémanique s'élève à 2,4%, contre 2,5% en mai. Même légère baisse pour la Suisse romande et le Tessin, où le taux de chômage s'inscrit à 4,2%, contre 4,3% le mois précédent.

Dans le détail, Genève enregistre le taux de chômage le plus élevé en Suisse, à 5,4% en juin, contre 5,5% en mai. A l'autre bout du tableau se trouvent les cantons d'Obwald, de Nidwald et d'Uri, qui affichent tous un taux de chômage de 0,9%.

Le canton de Fribourg, avec un taux de chômage de 2,5%, s'inscrit en dessous de la moyenne nationale. Les autres cantons romands affichent des taux de chômage supérieurs à la moyenne suisse: le Jura (3,4% ), le Valais (3,3%), le canton de Vaud (4,6%) et Neuchâtel (5%). Zurich (3,1%) et Bâle-Ville (3,3%) dépassent également la moyenne.

Le nombre de jeunes chômeurs, âgés de 15 à 24 ans, a diminué à 14'952 personnes, contre 15'399 en mai, soit un recul de 2,9%. Le taux de chômage des jeunes s'établit à 2,7%.

Quant au chômage partiel, il a concerné en avril 1832 personnes, soit 33,2% de moins qu'en mars. Quelque 209 entreprise ont eu recours à de telles mesures, soit 22% de moins que le mois précédent.

En avril, quelque 3257 personnes sont arrivées en fin de droit.

Les analystes de Credit Suisse ont commenté dans une note que "malgré la croissance solide de l'emploi, le taux de chômage est resté constant à 3,2% (une fois corrigé des effets saisonniers), et ce pour le 14ème mois consécutif". Toutefois, ce taux de chômage "n'est pas particulièrement inflationniste". Par conséquent, "la BNS devrait poursuivre sa politique monétaire accommodante".

dg/al



(AWP / 07.07.2014 11h31)