Sulzer: les autorités américaines libèrent les avoirs bloqués

(ajoute prix d'acquisition, éléments de contexte)

Zurich (awp) - Le conglomérat industriel Sulzer peut désormais poursuivre ses activités aux Etats-Unis comme à l'accoutumée. L'agence Ofac (Office of Foreign Assets Control) a fourni au groupe winterthourois une deuxième licence, "levant de manière explicite le gel des avoirs encore bloqués" a fait savoir ce dernier dans un communiqué. Cette licence a été délivrée dans la nuit de vendredi à samedi et marque définitivement le "retour à la normale".

Jeudi dernier, l'Ofac avait donné son feu vert pour le transfert de propriété des actions Sulzer rachetées à son principal actionnaire Renova, touché par une série de sanctions américaines à l'encontre d'intérêts russes.

Le prix déboursé par Sulzer pour les cinq millions de titres rachetés à Renova se monte à 109,13 francs par action, au cours moyen pondéré par le volume. Le montant de la transaction avoisine ainsi 546 millions de francs, indique le groupe industriel lundi dans un communiqué. Les opérations de rachat se sont étalées du 9 au 13 avril.

Jeudi, le groupe avait affirmé ne plus être soumise aux sanctions en regard du droit américain. Les opérations peuvent désormais reprendre leur "cours normal". Pour ce qui est des actifs bloqués, certaines étapes nécessaires restent encore à entreprendre.

Sulzer entend fournir jeudi de plus amples détails à ce sujet lors de la publication de ses entrées commandes.

En raison des sanctions décrétées il y a une dizaine de jours par les autorités américaines à l'encontre du milliardaire russe Viktor Vekselberg et de son véhicule d'investissement Renova, qui détenait 63,4% de Sulzer, l'entreprise s'était retrouvée sous pression et avait vu son action plonger.

Avec le rachat annoncé lundi, la participation de Renova dans Sulzer est désormais de 48,83%, repassant sous la barre des 50% fixé par l'administration étasunienne comme la limite pour la participation des personnes, physiques ou morales, étant sous le coup de ses sanctions.

cf/yr/buc/al

(AWP / 16.04.2018 07h44)
News les plus lues