Swiss Prime Site décoiffe les attentes au terme du premier semestre

(synthèse actualisée avec cours de clôture)

Zurich (awp) - La société immobilière Swiss Prime Site (SPS) a joui d'une embellie à tous les niveaux ou presque sur les six premiers mois de l'année, à l'exception notable du produit des revalorisations d'immeubles. La direction a reconduit dans la foulée ses ambitions générales pour l'ensemble de l'exercice.

Le produit d'exploitation total du groupe s'est établi à 585,3 millions de francs, moyennant une progression de 10,3%. Le segment immobilier affiche une croissance de 16,3% à 244,8 millions et le segment services de 7,2% à 382,5 millions.

Au niveau de la rentabilité, l'excédent d'exploitation (Ebit) hors apport des réévaluations a bondi plus de 10% à 197,8 millions et le bénéfice net a gagné 7,8% à 152,0 millions. Le taux de vacances a été ramené en dessous de la barre des 5%, à 4,7%.

Cessions par paliers

SPS a notamment pu compter sur une contribution de 6,8 millions provenant de la cession partielle du projet "Espace Tourbillon" ainsi que d'une première tranche de 5,5 millions de celle du projet "Weltpost Park".

Ces externalisations doivent rapporter environ 100 millions de francs, dont la comptabilisation s'échelonnera entre 2017 et 2021 afin de ne pas constituer d'effet exceptionnel trop volumineux, a rappelé le directeur général René Zahnd en conférence de presse.

Le consensus compilé par AWP avançait des recettes des loyers à hauteur de 235,9 millions, un Ebit ajusté de 187,6 millions et un bénéfice net de 144,0 millions.

La valorisation du portefeuille immobilier s'est enrobée de 5% pour atteindre 10,82 milliards de francs et le rendement de celui-ci est demeuré stable à 3,7%. La réévaluation des immeubles de rendement a débouché sur un gain net de 35,0 millions, contre 37,4 millions un an auparavant.

Ralentissement prévu au 2e semestre

Le patron du groupe soleurois prévoit une progression de quelque 8% pour les revenus d'exploitation sur l'ensemble de l'année en cours. La rentabilité doit aussi prendre l'ascenseur et le taux de vacance rester modeste.

Si les analystes applaudissent la performance affichée, les détenteurs de capitaux se montraient plus circonspects. SPS a publié un premier semestre "plaisant" porté par son coeur de métier dans l'immobilier, salue Vontobel. Le segment services en revanche s'est avéré moins dynamique qu'escompté.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) accueille une bonne performance d'ensemble et anticipe à moyen terme une cession des activités dans les logements pour aînés (Tertianum), pour un montant alléchant. Cette filiale a étoffé sa contribution aux revenus d'un bon dixième à 193,8 millions.

La croissance du revenu d'exploitation est à mettre pour l'essentiel sur le produit des réévaluations, nuance de son côté Baader Helvea.

A la clôture, la nominative SPS a lâché 0,9% à 89,10 francs, dans un SPI en retrait moins marqué de 0,16%.

jh/al/ol

(AWP / 09.08.2018 17h41)
News les plus lues