Syrie: bombardements russes et avancée de l'armée près de Palmyre

Beyrouth - La Russie a mené mardi des raids aériens sur les alentours de la cité antique de Palmyre, dans le désert central de Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon cette organisation qui dispose d'un large réseau d'informateurs à travers la Syrie, les frappes des hélicoptères et des avions russes ont permis à l'armée du régime d'avancer, et elle se trouve désormais à 4 km au sud et à l'ouest de Palmyre, tenue depuis mai 2015 par le groupe jihadiste État Islamique (EI).

Une source de sécurité sur le terrain a affirmé que l'armée syrienne, grâce aux bombardements de l'aviation et des hélicoptères russes, avait pris le contrôle d'une colline à l'ouest de Palmyre après une violente bataille avec l'EI, et dominait désormais la ville.

Si l'armée syrienne s'empare de Palmyre, joyau antique inscrit au patrimoine de l'humanité, ce serait une importante victoire, car cela lui ouvrirait la voie vers la frontière irakienne, souligne l'OSDH.

Le vice-ministre russe de la Défense Nikolaï Pankov a prévenu que la Russie poursuivrait ses frappes aériennes contre des objectifs terroristes en Syrie malgré le retrait de la majeure partie de son contingent militaire.

Par ailleurs, 26 civils ont perdu la vie dans un raid de l'aviation russe qui a visé le 11 mars un bus dans la région de Palmyre, a indiqué l'OSDH précisant que le véhicule se trouvait sur la route reliant Raqa (contrôlée par l'EI) à Damas.

(©AFP / 15 mars 2016 19h25)
News les plus lues