Syrie: deux soldats turcs tués à Al-Bab, selon Ankara

Istanbul - Deux soldats turcs ont été tués et plusieurs blessés vendredi dans un attentat suicide à Al-Bab, ancien bastion du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, a annoncé le Premier ministre turc Binali Yildirim.

"Il y a eu un attentat suicide contre nos militaires qui effectuaient un contrôle routier à l'entrée d'Al-Bab, nous avons deux martyrs et des blessés", a déclaré M. Yildirim à la presse à Ankara.

L'état-major turc avait fait état plus tôt de deux soldats tués et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale lors d'une "opération de ratissage" à Al-Bab.

Quelques heures avant l'annonce de M. Yildirim, au moins 42 personnes avaient été tuées dans un attentat à la voiture piégée près d'Al-Bab, une ville que des groupes rebelles appuyés par Ankara ont affirmé jeudi avoir enlevée aux jihadistes.

Les autorités turques ont pour leur part affirmé que le centre-ville avait été pris et que des "opérations de nettoyage" se poursuivaient.

"Cette ville est dans un état chaotique, il y a des explosifs, des bombes, des pièges", a déclaré vendredi M. Yildirim. "Une opération de nettoyage est actuellement menée avec une extrême minutie", a-t-il ajouté.

Située à 25 kilomètres au sud de la frontière turque, Al-Bab est visée depuis le 10 décembre par une opération menée par les forces turques et leurs alliés rebelles syriens qui y ont essuyé de lourdes pertes.

Au moins 71 militaires turcs ont été tués depuis le lancement d'une offensive dans le nord de la Syrie par Ankara le 24 août.


(©AFP / 24 février 2017 13h00)
News les plus lues