Syrie: un soldat russe tué dans la province de Homs

Moscou - Un soldat russe est mort en Syrie, victime de tirs de rebelles dans la province de Homs il y a deux jours, a indiqué mercredi l'armée aux agences russes.

Le soldat, identifié comme Anton Eryguine, avait été grièvement blessé par des tirs de rebelles alors qu'il escortait des véhicules du centre de coordination russe qui fait l'intermédiaire entre les factions opposées, a expliqué un représentant de la base aérienne russe de Hmeimim, dans l'ouest de la Syrie.

Le soldat, qui sera décoré à titre posthume, est décédé malgré les efforts déployés pendant deux jours par les médecins à l'hôpital militaire où il a été transporté, selon l'armée.

Ce décès survient après que le corps d'un officier des forces spéciales russes tué fin mars en Syrie près de Palmyre eut été rapatrié en Russie le 5 mai au cours d'une cérémonie militaire solennelle.

Moscou a annoncé mardi avoir fourni du pain à Homs et étendu le cessez-le-feu à une nouvelle zone de la région.

Les forces du régime de Damas et les rebelles ont déjà accepté à deux reprise une prolongation du cessez-le-feu à Alep, la grande ville du nord du pays. La trêve, instaurée à l'initiative des Etats-Unis et de la Russie, a été prolongée lundi de 48 heures jusqu'à mercredi minuit (21HOO GMT). Le cessez-le-feu à Alep avait été brisé par de violents combats fin avril.

Le conflit, qui a déjà fait plus de 270.000 morts en cinq ans, sera au centre d'une nouvelle réunion le 17 mai à Vienne du Groupe international de soutien à la Syrie (GISS), co-présidé par la Russie et les Etats-Unis, qui se sont engagés à redoubler d'efforts pour aboutir à un règlement politique.

(©AFP / 11 mai 2016 21h48)
News les plus lues