Tamedia: Bientôt le paywall pour "La Tribune de Genève" et "24 Heures"

Berne (awp/ats) - Les articles en ligne des quotidiens "La Tribune de Genève" et "24 Heures" seront bientôt payants à partir d'un certain nombre de clics. L'éditeur des deux titres Tamedia va introduire le digital payant (paywall) à la mi-janvier. L'ensemble de l'édition imprimée sera accessible sur le Net.

"La date exacte est encore en train d'être finalisée, mais ce sera autour du 14 ou 15 janvier", a indiqué mercredi à l'ats Patrick Matthey, responsable de la communication de Tamedia Publications romandes. Ce changement s'inscrit dans la stratégie de l'éditeur pour ses titres régionaux et suprarégionaux, le "Tages Anzeiger" ayant introduit le paywall en mars, suivi du "Bund" en octobre.

Dès la rentrée en janvier, les lecteurs découvriront un nouveau site commun aux deux journaux avec un tout nouveau lay-out sur lequel travaillent actuellement les rédactions. Le paywall qui consiste à faire payer les articles en ligne sera introduit dans la foulée.

Quant à savoir à partir de combien d'articles consultés il faudra payer, Patrick Matthey reste encore ouvert: "Cela devrait tourner à une vingtaine, afin de ne pas faire fuir les lecteurs surfeurs". Le décompte du nombre de consultations se fera selon le support mobile utilisé (tablettes, smartphones, ordinateurs). Certaines pages garderont un accès complètement ouvert comme les blogs.

Une fois qu'un utilisateur aura épuisé son lot d'articles en libre-accès, il devra mettre la main au porte-monnaie. "Il y aura plusieurs possibilités, comme payer à l'article ou conclure un abonnement au mois ou combiner une offre par abonnement en ligne et une édition papier un jour de semaine comme le samedi", explique Patrick Matthey.

Le paywall apporte une philosophie complètement nouvelle tant pour les rédactions impliquées que pour le commercial, selon le responsable de Tamedia. Le "web first", soit l'immédiateté de toute l'info sera la règle pour les journalistes et la demande du lectorat online constituera un nouveau curseur. Le premier qui a introduit ce modèle en Suisse a été la nzz.ch ("Neue Zürcher Zeitung") en 2012.

L'éditeur n'entend pas en rester là. A la mi-2015, il entend étoffer les sites web de Tamedia. En Suisse romande, Newsexpress fournira un tapis d'informations courtes aux sites en ligne de "24 Heures"/"La Tribune de Genève", du "Matin" et de "20 Minutes". Ce projet est complètement distinct du paywall, précise M. Matthey.

ats/rp

(AWP / 24.12.2014 17h45)
News les plus lues