Tencent Music commence sa première cotation à Wall Street en hausse de 10%

New York - Le service de musique en streaming du géant technologique chinois Tencent a débuté mercredi sa cotation sur la Bourse de New York en hausse de presque 10%.

L'action s'affichait à 14,28 dollars à 16H20 GMT après avoir été introduite à 13 dollars l'ADS, des titres attribués aux entreprises étrangères désireuses d'accéder aux investisseurs américains.

Le cours perdait un peu de terrain vers 16H50 GMT, à 14,03 dollars (+7,85%).

L'entreprise avait confirmé mardi qu'elle avait levé 1,07 milliard de dollars à l'occasion de son entrée à Wall Street, la plus importante pour un groupe chinois depuis Alibaba.

Au prix d'introduction de 13 dollars l'ADS mercredi matin, l'ensemble du service de musique était valorisé à 21,3 milliards de dollars.

Tencent Music a eu de la chance, le marché mercredi étant porté par un certain optimisme sur l'issue des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Les autres valeurs chinoises cotées à New York progressaient elles aussi. Alibaba prenait 2,02%, JD.com 5,93% et Baidu 2,98% à 16H50 GMT.

En valeur boursière, il s'agit de la deuxième plus grosse entreprise chinoise à tenter sa chance sur les marchés américains depuis Alibaba en 2014, selon le cabinet Dealogic.

Il s'agit en outre de la plus grosse entrée en Bourse aux Etats-Unis depuis les débuts de Altice USA en juin 2017, et de la neuvième plus large du secteur technologique dans le monde, d'après la même source.

Avec ses applications pour écouter de la musique QQ Music, Kugou Music et Kuwo Music, sa plateforme de karaoké en ligne WeSing et ses services de performances en direct comme Kugou Live, Tencent Music revendique actuellement 800 millions d'utilisateurs uniques par mois.

Même si la société est peu connue en dehors de Chine, sa croissance est solide: elle a dégagé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires d'environ 1,98 milliard de dollars, en hausse de 83% sur un an, et un bénéfice ajusté de 474 millions de dollars, soit plus de deux fois celui de l'année précédente.

La compagnie prévoit d'utiliser l'argent levé à l'occasion de son entrée en Bourse à New York notamment pour "augmenter l'offre de musique en améliorant sa diversité, sa qualité et sa quantité".

Le groupe souhaite aussi en profiter pour développer ses produits et services existants ainsi que de nouveaux produits, et augmenter ses dépenses de promotion afin d'accroître sa base d'utilisateurs.

Initialement prévue en octobre, l'opération avait été reportée en raison des fortes turbulences qui avaient secoué les marchés financiers. Certaines estimations évaluaient alors la filiale à 25 milliards de dollars ou plus.

Le suédois Spotify, le numéro un mondial de la musique en streaming qui avait fait ses premiers pas en Bourse en avril, a ainsi perdu environ 30% depuis son récent pic en septembre. Il était valorisé mercredi en cours de séance à près de 24 milliards de dollars.

bur-vog/alb/bh

TENCENT HOLDINGS

ALTICE

ALIBABA GROUP HOLDING

SPOTIFY

(©AFP / 12 décembre 2018 17h06)