Tepco: bénéfice net dopé au 1er trimestre par des artifices comptables

Tokyo - La compagnie d'électricité japonaise Tepco, mondialement connue depuis l'accident nucléaire de Fukushima, a annoncé vendredi un bénéfice net multiplié par près de 150 sur un an, grâce à l'enregistrement d'une avance financière qui gonfle artificiellement son résultat final.

A l'issue des mois d'avril à juin, le gain net de Tokyo Electric Power Holdings s'est établi à 148 milliards de yens (1,13 milliard d'euros), contre 1,14 milliard de yens un an plus tôt.

Or, dans le même temps, son bénéfice d'exploitation a chuté de 53% à 67,6 milliards de yens sur des recettes qui ont pourtant augmenté de 3,8% à 1.313,3 milliards de yens.

La différence avantageuse entre le gain d'exploitation et le bénéfice net s'explique par la prise en compte d'une somme de 128,6 milliards de yens avancée par un fonds de soutien pour indemniser les victimes du désastre de Fukushima.

Tepco est censée reverser ce montant aux intéressées, mais selon le tableau de chiffres livré, seulement 36 milliards l'ont été durant le trimestre pris en compte.

L'écart explique le gonflement comptable du résultat net.

Comme à chaque fois depuis 2011 (année de l'accident de Fukushima), le bilan comptable de Tepco, avare d'explications, est empli de lignes de frais et gains exceptionnels liés aux effets de la catastrophe qui lui coûte énormément, ainsi qu'aux contribuables puisque l'Etat (qui a volé à sa rescousse et est devenu son principal actionnaire) prend en charge une grande partie en avançant les fonds requis.

Pour l'ensemble de l'année qui sera bouclée le 31 mars prochain, Tepco table sur un bénéfice net plus que doublé à 288 milliards de yens et un gain d'exploitation en hausse de 12% sur un chiffre d'affaires attendu en progression de 7,3% sur un an, à 5.750 milliards de yens.

kap/pre

TEPCO - TOKYO ELECTRIC POWER


(©AFP / 28 juillet 2017 09h56)