Test extraordinaire des sirènes, mercredi 23 mai 2018

Le test des sirènes va être répété mercredi, le 23 mai 2018. Les sirènes de l’alarme générale seraient aussi déclenchées en cas de défaillance grave dans une centrale nucléaire suisse. Dans un tel cas, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN assisterait la Centrale nationale d’alarme CENAL à propos des mesures de protection à prendre en la conseillant.

Berne, 17.05.2018 – Après l’échec partiel du test des sirènes du 7 février 2018, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) s’est employé à régler immédiatement le problème. Afin de confirmer le retour à la pleine disponibilité du système d’alarme, le test des sirènes doit être répété. Pour cette raison, un test extraordinaire aura lieu mercredi 23 mai 2018 dans toute la Suisse.

Les sirènes d’alarme sont un élément essentiel de la protection de la population en cas de catastrophe ou de situation d’urgence. Après le dérangement technique survenu lors du test national des sirènes du 7 février dernier, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a immédiatement pris des mesures en concertation avec les opérateurs externes afin de rendre le système à nouveau stable et opérationnel. Depuis lors, tout a été mis en œuvre pour régler le problème. Pour confirmer le retour à la normale, le test des sirènes sera répété comme cela avait déjà été annoncé (voir le communiqué de presse du 28 février 2018).

Test extraordinaire des sirènes : alarme générale et alarme eau
La disponibilité opérationnelle des sirènes sera vérifiée dans toute la Suisse le mercredi 23 mai 2018 à l’occasion d’un test extraordinaire. On contrôlera ce jour-là aussi bien les sirènes de l’alarme générale que celles de l’alarme eau. Il n’y aura pas lieu de prendre des mesures de protection.

À 13h30 sera déclenché le signal de l’alarme générale, un son oscillant régulier d’une minute. Il pourra être répété si nécessaire jusqu’à 14h00. De 14h15 à 16h00 au plus tard, ce sera au tour de l’alarme eau de retentir dans les zones situées immédiatement en aval d’ouvrages d’accumulation. Il s’agit cette fois de douze sons bas de 20 secondes chacun séparés par des intervalles de 10 secondes.

Que faut-il faire en cas d’alarme réelle ?
Si l’alarme générale retentit en dehors d’un test annoncé, cela signifie que la population pourrait être en danger. Dans ce cas, il convient d’écouter la radio, d’observer les consignes des autorités et d’informer ses voisins.

Le signal de l’alarme eau indique un danger imminent en aval d’un ouvrage d’accumulation. La population est alors invitée à quitter sans délai la zone menacée. Dans les secteurs concernés, les communes informent le public préalablement par le biais d’aide-mémoire au sujet de l’alarme eau et, en particulier, des possibilités de se mettre à l’abri.

On trouvera davantage d’informations et de consignes sur le site web de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP), sur celui d’Alertswiss et sur le télétexte des diffuseurs de la SSR aux pages 680 et 681.

The post Test extraordinaire des sirènes, mercredi 23 mai 2018 appeared first on ENSI FR.


Pour lire cette news dans son intégralité, veuillez cliquer ici
News les plus lues