Thales prolonge de nouveau son OPA sur Gemalto jusqu'au 31 mars 2019 au plus tard

Paris - Le groupe technologique Thales a annoncé vendredi une nouvelle prolongation de son offre publique d'achat (OPA) sur le numéro un mondial des cartes SIM Gemalto, jusqu'au 31 mars 2019 au plus tard, mais prévoit toujours de finaliser l'acquisition avant fin 2018.

"Thales et Gemalto confirment que, conformément à une exemption accordée par l'Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM) le 9 août 2018, la période d'acceptation est à nouveau prolongée par Thales", indique le groupe dans un communiqué.

Cette nouvelle prolongation court jusqu'à ce que l'opération obtienne toutes les autorisations réglementaires requises. Elle ne change cependant pas le calendrier de Thalès qui "demeure confiant" quant à la finalisation du rachat avant fin 2018.

L'OPA avait déjà été prolongée une première fois début juin jusqu'au 15 août.

Thales et Gemalto sollicitent quatorze autorisations réglementaires dans différents pays et en ont obtenu 3 à ce jour.

Fin juillet, la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a notamment ouvert une enquête approfondie sur ce projet d'acquisition, s'inquiétant que la fusion fasse monter les prix et réduise le choix des clients dans le secteur d'activité Thales-Gemalto.

La Commission a désormais jusqu'au 29 novembre 2018 pour adopter une décision. L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge en rien de l'issue de la procédure et il est rare que la Commission interdise une fusion.

L'opération valorise Gemalto à environ 4,8 milliards d'euros, au prix de 51 euros par action.

Thales compte 65.000 salariés dans 56 pays et a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 15,8 milliards d'euros. Gemalto a quant à lui réalisé 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'année dernière et emploie 15.000 personnes.

pid/soe/nas

GEMALTO

THALES

(©AFP / 10 août 2018 07h56)
News les plus lues