Total vend des actifs norvégiens au Koweït pour se concentrer sur Maersk

Paris - Le groupe pétrolier français Total a annoncé lundi la vente au Koweit de sa participation dans un champ norvégien, préférant se concentrer sur les activités gagnées dans la région avec son rachat massif du danois Maersk Oil.

"Total a signé un accord avec Kuwait Foreign Petroleum Exploration Company (Kufpec)", filiale du groupe pétrolier public koweïtien, "pour la cession de sa participation résiduelle de 15% dans le champ de Gina Krog situé en Norvège", a déclaré le groupe français dans un communiqué.

"Nous avons décidé de (...) nous concentrer sur d'autres opportunités en Norvège", a précisé Arnaud Breuillac, directeur général de l'exploration et de la production chez Total, cité dans le communiqué.

Total a renforcé sa présence dans la région en annonçant fin août qu'il allait débourser 7,45 milliards de dollars pour acheter la société d'exploration-production pétrolière Maersk Oil, dont l'activité se concentre à 80% en mer du Nord.

De son côté, Kufpec a évalué l'opération à 317 millions de dollars (266 millions d'euros) dans un communiqué séparé, publié la semaine dernière.

Total avait déjà vendu une part équivalente de Gina Krog au Koweït en 2016. Il évalue, lui, le montant total de ces deux cessions, soit 30% du champ, à 600 millions de dollars.

Gina Krok, qui est situé en mer du Nord et où la production a commencé en juin, reste sous le contrôle du géant norvégien Statoil.

jdy/as/nas

A.P. MOELLER-MAERSK

TOTAL

STATOIL


(©AFP / 04 septembre 2017 09h13)