Trump: aucune rencontre "prévue" avec Poutine à Paris

Washington - Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi qu'aucune rencontre n'était "prévue" avec son homologue russe Vladimir Poutine à Paris, quelques heures après l'annonce par le Kremlin que les deux dirigeants allaient discuter "brièvement" en marge des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale le 11 novembre.

"Je crois que le président Poutine sera là-bas, nous n'avons rien de prévu. Je ne pense pas que nous ayons quoi que ce soit de prévu à Paris", a indiqué M. Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, au lendemain des élections législatives aux Etats-Unis.

"Et je vais rentrer très vite" aux Etats-Unis, a-t-il relevé.

Iouri Ouchakov, le conseiller diplomatique du Kremlin cité par l'agence de presse russe Ria Novosti, avait indiqué plus tôt: "Il a été convenu que les dirigeants russe et américain s'entretiendront brièvement à Paris. Nous parlons d'un contact informel après quoi il sera confirmé qu'une rencontre plus détaillée aura lieu à Buenos Aires" lors du sommet du G20.

M. Ouchakov a ajouté que ce bref entretien devrait avoir lieu lors du déjeuner de travail organisé au palais présidentiel de l'Elysée.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov avait précisé mardi qu'organiser un entretien en bonne et due forme entre les deux dirigeants à Paris aurait été "difficile" en raison du "programme chargé des commémorations et des cérémonies".

De son côté, M. Trump avait indiqué lundi qu'il ne rencontrerait "probablement pas" son homologue russe dans la capitale française, disant ne pas être certain que ce serait "l'endroit adéquat" pour une telle rencontre.

Donald Trump et Vladimir Poutine se sont rencontrés pour leur premier sommet bilatéral à Helsinki en juillet cette année. A l'issue de cette rencontre, le président américain avait été critiqué dans son pays pour s'être montré très conciliant envers son homologue russe, alors même que les services de sécurité américains enquêtaient sur une ingérence de la Russie dans le processus électoral au Etats-Unis.

M. Trump a qualifié mercredi de "canular" l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, qui porte notamment sur une possible collusion entre son équipe de campagne présidentielle en 2016 et la Russie.

Sa première rencontre avec Vladimir Poutine avait eu lieu en juillet 2017 en marge du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne.

Plus de 60 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus à Paris le 11 novembre pour prendre part aux commémorations de la Première Guerre mondiale.

(©AFP / 07 novembre 2018 19h20)
News les plus lues