Trump demande la libération d'un célèbre opposant au régime vénézuélien

Washington - Le président américain Donald Trump a demandé mercredi au gouvernement vénézuélien la libération "immédiate" d'un célèbre opposant et figure de l'antichavisme emprisonné depuis bientôt trois ans, après avoir rencontré son épouse à la Maison Blanche.

"Le Venezuela devrait autoriser Leopoldo Lopez, un prisonnier politique et époux de @liliantintori (que je viens de rencontrer avec @marcorubio) à sortir de prison immédiatement", a écrit Donald Trump sur Twitter.

Il a accompagné son message d'une photo le montrant, le pouce levé, au côté de Lilian Tintori, en compagnie du vice-président Mike Pence et du sénateur républicain Marco Rubio.

Retweetant le président américain, Lilian Tintori a écrit: "Continuons avec plus de force à conquérir notre liberté!"

Leopoldo Lopez est le fondateur du parti d'opposition Volonté populaire.

Cette intervention du président américain suit plusieurs jours de tensions entre Caracas et Washington. Les Etats-Unis ont infligé lundi des sanctions au vice-président du Venezuela Tareck El Aissami, 42 ans, pour trafic de drogue.

De son côté, le gouvernement vénézuélien a suspendu mercredi le signal de CNN en espagnol, principale chaîne d'information d'Amérique latine, l'accusant de "propagande de guerre".

La chaîne avait diffusé le 6 février un reportage sur un trafic supposé de visas et de passeports vénézuéliens depuis l'ambassade du pays sud-américain en Irak. La chaîne citait Tareck El Aissami comme un des organisateurs.

Dimanche, le président socialiste Nicolas Maduro s'en était déjà pris à CNN en espagnol lors de son émission hebdomadaire. "Je veux que CNN sorte du Venezuela, dehors!", avait-il lancé.

Les relations entre Washington et Caracas sont tendues depuis l'arrivée au pouvoir en 1999 d'Hugo Chavez, célèbre pour ses diatribes anti-américaines. Les tensions se sont poursuivies avec l'élection en 2013 de son successeur Nicolas Maduro, tout aussi virulent contre "l'empire".

Les deux pays n'ont plus d'ambassadeur respectif depuis 2010.


(©AFP / 16 février 2017 01h46)
News les plus lues