Trump n'exclut pas que le sommet avec Kim ait lieu plus tard

Washington - Le président américain Donald Trump a estimé mardi que sa rencontre prévue avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un le 12 juin à Singapour pourrait être repoussée.

"Il est possible que ça ne marche pas pour le 12 juin", a estimé Donald Trump depuis le Bureau ovale où il recevait son homologue sud-coréen Moon Jae-in.

Le sommet "aura peut-être lieu plus tard", a aussi indiqué M. Trump, qui a évoqué "certaines conditions" mais sans autre détail.

Il a toutefois estimé que Kim Jong Un "est absolument très sérieux" dans sa volonté de dénucléariser son pays.

Le président américain a noté une différence de ton de la Corée du Nord après une deuxième réunion au sommet avec le président chinois, et principal allié de Pyongyang, Xi Jinping.

"Il y avait une différence quand Kim Jong Un a quitté la Chine pour la seconde fois. Il y avait une attitude différente après cette rencontre et j'ai été un peu surpris", a dit le président américain, en s'interrogeant sur le rôle de son homologue chinois.

"Les choses ont changé après cette rencontre et je ne peux pas dire que cela me rende très heureux", a souligné M. Trump.

Le locataire de la Maison Blanche a également indiqué qu'une nouvelle rencontre au sommet entre MM. Moon et Kim pourrait ne pas avoir lieu. Les deux dirigeants s'étaient retrouvés à la frontière entre les deux Corées le mois dernier, une rencontre historique riche en symboles.

Un parfum d'incertitude flottait déjà sur ce rendez-vous historique prévu à Singapour, la Corée du Nord ayant récemment menacé d'annuler ce sommet si Washington tentait de la contraindre à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

M. Trump comptait donc sur le dirigeant sud-coréen pour l'aider à décrypter les intentions exactes de l'homme fort de Pyongyang.


(©AFP / 22 mai 2018 16h51)
News les plus lues