Turquie : un soldat turc tué , un autre blessé à la frontière par des tirs venus de Syrie

Istanbul - Un soldat turc a été tué et plusieurs autres blessés jeudi près de Kilis (sud) par des tirs venus d'une région syrienne tenue par le groupe Etat islamique (EI), provoquant une riposte immédiate de l'artillerie turque, ont rapporté les médias locaux.

Cet échange de tirs intervient trois jours après l'attentat suicide, attribué par la Turquie au mouvement jihadiste, qui a visé des militants prokurdes à Suruç (sud), près de la frontière syrienne, faisant 32 morts et une centaine de blessés.

L'incident a débuté en milieu d'après-midi, lorsque des coups de feu partis de Syrie, dans une zone occupée par l'EI, ont visé des militaires turcs, tuant un sous-officier et en blessant entre deux et quatre autres, selon les sources.

Conformément aux règles d'engagement qu'elle observe depuis 2012 à chaque fois que des tirs atteignent son territoire, l'armée turque a immédiatement riposté en ouvrant le feu sur des positions jihadistes. Des chars de la 5e brigade blindée ont tiré plusieurs obus, selon l'agence de presse gouvernementale Anatolie.

Un combattant de l'EI a été tué lors de cette opération, selon la chaîne d'information NTV.

Cet incident de frontière est l'un des plus sérieux survenus depuis que le groupe Etat islamique a pris le contrôle de larges portions du territoire syrien il y a plus d'un an.

(©AFP / 23 juillet 2015 16h44)
News les plus lues