USA: faillite de l'électricien Energy Future Holdings racheté pour 45 mds USD en 2007

New York - La société d'électricité texane Energy Future Holdings (EFH), rachetée pour quelques 45 milliards de dollars en 2007 par des fonds d'investissements, a annoncé mardi avoir déposé son bilan, en raison d'une dette colossale.

Après des mois de discussions entre ses actionnaires et ses créanciers, l'ex-TXU Corporation, qui est la plus grosse opération de rachat sous LBO (avec effet de levier) jamais réalisée à ce jour, a finalement demandé à être protégée par le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Le recours a été déposé devant un tribunal du Delaware (nord-est), selon un communiqué et des documents boursiers.

Cette action protège EFH de ses créanciers et lui permet de continuer à fonctionner normalement.

Le groupe, qui accuse environ 40 milliards de dettes, entre dans le cercle des plus grosses faillites de l'histoire aux Etats-Unis, selon le cabinet spécialisé Bankruptcydata.com. Il est au huitième rang.

Pour apaiser les créanciers, il a présenté un plan de restructuration qui propose à ses créanciers des actions dans le capital du nouveau groupe qui émergera de la faillite en échange de l'effacement d'un peu plus de 25 milliards de dollars de leurs créances.

EFH, qui espère sortir de la faillite dans 11 mois, indique avoir obtenu une facilité de crédit pour poursuivre ses activités dans l'intervalle.

Les difficultés financières du groupe ont éclaté au grand jour quand il a demandé et obtenu en début d'année un délai pour honorer une échéance.

L'ex-TXU Corp a pâti de la chute des prix du gaz naturel.

Energy Future Holdings est né du rachat en 2007 de TXU Corporation avec effet de levier (LBO) par les fonds TPG, KKR et le fonds de capital investissement de la banque Goldman Sachs pour 45 milliards de dollars dette comprise (13 milliards de dollars). Depuis, ces derniers y ont investi 8 milliards de dollars.

lo/sl/eb

KKR & CO

GOLDMAN SACHS GROUP

(©AFP / 29 avril 2014 19h23)
News les plus lues