USA: la hausse des crédits à la consommation ralentit nettement en janvier

Washington (awp/afp) - La hausse des crédits à la consommation aux Etats-Unis s'est révélée moindre que prévu en janvier, les ménages américains ayant mis un frein au gonflement de leurs cartes de crédits, selon les chiffres publiés lundi par la Réserve fédérale (Fed).

L'encours total des crédits à la consommation a atteint 3.543,6 milliards de dollars, soit un progrès de seulement 3,6% sur un mois en rythme annualisé contre +7,3% le mois d'avant. C'est le rythme de croissance des prêts à la consommation le plus lent depuis mars 2013.

Cela représente en janvier 10,5 milliards de dollars de nouveaux crédits sur le mois alors que les analystes tablaient sur une hausse de 16,5 milliards.

En janvier, les Américains ont cessé de puiser dans leurs cartes de crédits, choisissant de rembourser ces prêts renouvelables plutôt que d'y avoir davantage recours.

Les crédits renouvelables ont ainsi baissé de 1,35%, tombant en territoire négatif pour la première fois depuis février 2015. L'encours total de ces crédits dits "revolving" est passé à 935,3 milliards de dollars, soit un milliard de dollars de moins qu'en décembre.

Les prêts classiques quant à eux, qui comprennent notamment les crédits automobiles et les prêts étudiants et qui constituent les deux tiers des crédits à la consommation, ont continué d'augmenter mais de façon plus modérée qu'en décembre.

Ils ont progressé de 5,36%, représentant 11,6 milliards de dollars de nouveaux crédits pour un encours total de 2.608,3 milliards de dollars.

afp/rp

(AWP / 07.03.2016 21h48)