USA: les grandes banques devront améliorer leurs réserves de liquidité (Fed)

Washington (awp/afp) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a adopté mercredi de nouvelles règles prudentielles exigeant que les grandes banques renforcent leurs réserves de liquidité afin de pouvoir résister à une éventuelle crise financière.

Il s'agit de demander aux plus grands établissements bancaires aux Etats-Unis qu'ils maintiennent un ratio minimum de liquidités face à leurs emprunts à court terme, en se dotant d'une réserve d'actifs facilement vendables pour pouvoir fonctionner pendant 30 jours même en cas de crise et d'assèchement du marché interbancaire.

La Fed a adopté mercredi ce texte en chantier depuis 2011, lors de la tenue d'un conseil d'administration public. La FDIC (organisme de garantie des dépôts bancaires) et trois autres agences gouvernementales en charge de la régulation du secteur devaient également l'adopter dans la journée.

Cette règlementation est un des instruments clef prévus par les normes internationales de renforcement du système bancaire de Bâle III. Elle entrera en vigueur au 1er janvier 2015.

"Cette exigence règlementaire va aider à renforcer la position de liquidité des grandes institutions financières", a déclaré Janet Yellen, présidente de la Banque centrale américaine, à l'ouverture de la réunion.

"Comme l'a montré la crise financière, la plupart de nos institutions financières d'importance systémique ont usé de façon excessive de financements de gros à court terme et ne détenaient pas assez d'actifs liquides de haute qualité pour faire face de façon indépendante à des marchés perturbés", a-t-elle rappelé.

Elles devront désormais conserver en permanence un volume adéquat d'actifs liquides de haute qualité pour contrebalancer les sorties nettes de liquidité auxquelles elles s'exposeraient en cas de crise de courte durée.

afp/rp

(AWP / 03.09.2014 19h31)