Ukraine: Washington dénonce le règne de la terreur en Crimée et dans l'Est

Washington - Les Etats-Unis ont dénoncé avec force mardi le règne de la terreur en Crimée et dans l'Est de l'Ukraine, qui serait imposé par des rebelles séparatistes pro-russes et par Moscou.

Même si l'Ukraine bâtit une nation pacifique, démocratique et indépendante sur 93% de son territoire, la Crimée et l'Est de l'Ukraine sont sous la coupe d'un règne de la terreur, a fustigé la secrétaire d'Etat adjointe pour l'Europe, Victoria Nuland, devant la commission des Affaires étrangères du Sénat.

La plus haute diplomate américaine pour l'Europe, très en pointe depuis plus d'un an sur le conflit ukrainien et très dure contre Moscou, a encore condamné l'occupation illégale et les violations des droits de l'homme en Crimée, absorbée par Moscou en mars 2014, ainsi que la violence et des pillages épouvantables qui seraient perpétrés par la Russie et ses marionnettes séparatistes dans l'Est ukrainien.

Ce conflit fabriqué, contrôlé par le Kremlin, alimenté par des chars et des armes lourdes russes, financé par les contribuables russes, a coûté la vie à plus de 6.000 Ukrainiens mais aussi à des centaines de jeunes Russes envoyés là-bas par le Kremlin pour se battre et mourir, dans une guerre que leur gouvernement nie, a fustigé Mme Nuland.

La semaine dernière, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, elle avait affirmé que des milliers et des milliers de soldats russes avaient été envoyés dans l'Est de l'Ukraine en appui aux rebelles pro-russes.

Moscou a toujours démenti catégoriquement toute implication militaire chez son voisin ukrainien.

Le président ukrainien Petro Porochenko avait confirmé lundi soir le retrait de la majeure partie des armes lourdes dans la zone de conflit dans l'est de l'Ukraine, y compris du côté des séparatistes pro-russes, alors que Londres accusait mardi la Russie de saper la sécurité en Europe orientale.

(©AFP / 10 mars 2015 15h55)