Un Palestinien tué lors de son arrestation par les forces israéliennes (armée)

Jérusalem - Un Palestinien recherché a été tué dimanche après avoir tenté d'ouvrir le feu sur les forces israéliennes venues l'arrêter en Cisjordanie occupée, a annoncé l'armée israélienne.

"Nos forces ont affronté le suspect qui a tenté d'ouvrir le feu contre elles. En réponse à la menace immédiate, elles ont fait feu sur l'attaquant, provoquant sa mort", a précisé l'armée dans un communiqué.

Une source de sécurité palestinienne a identifié le Palestinien comme Ammar Tirawi, 34 ans, originaire de Kafr Ein, près de Nabi Salah où s'est produit l'incident.

L'armée israélienne soupçonne Dagharah d'avoir ouvert le feu samedi sur des Israéliens, lors de deux incidents distincts.

Lors de la même opération, un autre Palestinien recherché a été blessé légèrement, selon le communiqué militaire.

Vendredi, trois Arabes Israéliens ont tué par balles deux policiers israéliens dans la vieille ville de Jérusalem, avant d'être pourchassés et abattus sur l'esplanade des Mosquées.

Depuis octobre 2015, Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à des violences qui ont causé la mort de 282 Palestiniens, 44 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Érythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.

Selon les autorités israéliennes, la plupart des Palestiniens tués l'ont été alors qu'ils perpétraient des attaques au couteau, à l'arme à feu ou à la voiture-bélier. D'autres ont été tués dans des raids de l'aviation israélienne à Gaza ou dans de protestations anti-israéliennes.

La violence a cependant considérablement diminué ces derniers mois.


(©AFP / 16 juillet 2017 14h57)
News les plus lues