Un deuxième Canadien porté disparu en Chine

Pékin - Un deuxième ressortissant canadien, Michael Spavor, est porté disparu en Chine depuis qu'il a été interrogé par les autorités de ce pays, a annoncé jeudi à l'AFP le porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères Guillaume Berube.

"Nous travaillons dur pour vérifier où il se trouve", a-t-il ajouté au sujet de ce ressortissant qui résidait en Chine.

"Nous sommes au courant qu'un Canadien nous a contactés parce qu'il était interrogé par les autorités chinoises", a déclaré mercredi la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland lors d'une conférence de presse à Ottawa.

"Nous n'avons pas pu le contacter depuis qu'il nous a prévenus. Nous travaillons dur pour déterminer où il se trouve et nous avons également soulevé la question auprès des autorités chinoises", a-t-elle ajouté.

Selon le quotidien canadien Globe and Mail, Michael Spavor gère une agence de voyages spécialisée dans la Corée du Nord. Il s'était fait connaître en aidant l'ancien basketteur américain Dennis Rodman à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Ottawa avait confirmé mardi l'arrestation à Pékin d'un autre Canadien, Michael Kovrig, ancien diplomate travaillant à Hong Kong pour le centre de réflexion berlinois International Crisis Group (ICG). C'est un spécialiste des questions de politique étrangère et de sécurité en Extrême-Orient, et notamment de la péninsule coréenne.

Ces disparitions interviennent alors qu'à Vancouver mardi Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, a été libérée sous caution, dans l'attente d'une procédure d'extradition vers les États-Unis.

La Justice américaine la soupçonne de complicité de fraude pour contourner les sanctions américaines contre l'Iran. Pékin avait menacé de représailles Ottawa après son arrestation le 1er décembre à Vancouver, à la demande des États-Unis.

(©AFP / 13 décembre 2018 03h40)