Un géant hongkongais met 8,4 mrds d'euros sur la table pour racheter l'australien APA

Sydney - Un consortium emmené par le hongkongais CK Infrastructure Holdings a proposé mercredi de racheter pour 13 milliards de dollars australiens (8,4 milliards d'euros) l'opérateur australien de gazoducs APA.

APA compte parmi ses actifs des gazoducs, des infrastructures de stockage du gaz ainsi que des fermes éoliennes et solaires à travers l'Australie.

D'après son site internet, ses 15.000 kilomètres de gazoducs relient 1,3 millions de foyers et entreprises australiens.

L'offre non sollicitée-- 11 dollars australiens par action-- accroît de 33% la valorisation de la compagnie par rapport à la clôture mardi (8,27 dollars australiens).

Le président Michael Fraser a estimé qu'il était de l'intérêt des actionnaires d'examiner cette offre, ce qui permet au géant hongkongais de se lancer les procédures réglementaires.

"Le conseil d'administration d'APA va continuer d'évaluer cette proposition et tiendra informés ses actionnaires et le marché", a-t-il dit dans un communiqué.

APA possède ou gère un portefeuille pesant plus de 20 milliards de dollars australiens.

CK Infrastructures Holdings appartient à l'empire tentaculaire fondé par le Li Ka-shing, l'homme le plus riche de Hong Kong qui a pris sa retraite récemment à l'âge de 89 ans pour transmettre les rênes à son fils Victor.

CK Infrastructures est déjà présent en Australie, notamment dans le fournisseur d'énergie Duet Group.

Pour obtenir l'aval des régulateurs et franchir la rampe des lois sur la concurrence, tout accord verrait APA se débarrasser de certains actifs, comme dans les gazoducs Goldfields et Parmelia en Australie-Occidentale.

(©AFP / 13 juin 2018 03h23)
News les plus lues