Une jeune musulmane tuée près de Washington, le suspect en détention

Washington - Une jeune musulmane de 17 ans a été tuée dimanche après avoir été enlevée devant une mosquée près de Washington, mais la police n'a pas retenu à ce stade la qualification de crime raciste.

Le crime, survenu peu avant l'attaque près d'une mosquée de Londres, suscite une forte émotion dans la communauté musulmane locale, à quelques jours de la fin du mois du ramadan.

"Nous sommes anéantis et nous avons le coeur brisé", ont déclaré les représentants de la mosquée All Dulles Area Muslim Society de Sterling, en Virginie, dans un communiqué.

Le corps d'une jeune femme, qui serait celui de Nabra Hassanen, a été retrouvé dimanche dans un étang de la ville, a indiqué la police du comté de Fairfax, en Virginie.

Nabra Hassanen, 17 ans, marchait avec des amis après les prières nocturnes du Ramadan, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsque le groupe a été pris à partie par un automobiliste devant la mosquée, dans la banlieue de Washington.

Une altercation a suivi et l'homme est sorti de son véhicule en brandissant une batte de baseball. Les jeunes gens ont alors couru pour se réfugier dans la mosquée, avant de s'apercevoir de l'absence de Nabra, ont indiqué des fidèles de la mosquée.

Darwin Martinez Torres, un habitant de Sterling âgé de 22 ans qui "conduisait de manière suspecte" près du lieu où le corps a été découvert, a été interpellé et inculpé du meurtre de Nabra Hassanen.

La police du comté de Fairfax a rapporté sur Facebook que son enquête, à ce stade, "n'indiquait en aucune manière que la victime était visée en raison de sa race ou de sa religion".

Le drame selon elle "résulte de violences routières impliquant le suspect, qui conduisait et qui est maintenant inculpé pour meurtre, et un groupe d'adolescents qui marchaient ou faisaient du vélo le long de la route".

Le porte-parole de la police de Fairfax Don Gotthardt avait indiqué auparavant à l'AFP ne pas considérer pour l'instant ce meurtre comme un crime raciste, une qualification aggravante aux Etats-Unis, parce qu'il "n'y a pas d'information faisant le lien entre la religion de la victime et le crime".

Une explication qui a suscité l'indignation de nombreux internautes. "Quelqu'un veut m'expliquer pourquoi ce n'est pas traité comme un crime raciste? Je suis écoeurée et attristée", a réagi une utilisatrice de Twitter, @MaisieRae.

Une veillée à la bougie doit se tenir mercredi soir en hommage à la jeune femme, dans sa ville de Reston, en Virginie.

Ce crime survient après une série d'incidents mortels qui ont ciblé des musulmans en Amérique du Nord.

Le mois dernier, deux hommes ont été poignardés à mort à Portland, dans l'Oregon (nord-ouest) en tentant d'intervenir face à un homme qui lançait des injures islamophobes à deux adolescentes, dont l'une portait un voile, dans un tramway de la ville.

Au Québec, six fidèles musulmans avaient été abattus dans une attaque contre une mosquée au mois de janvier.


(©AFP / 19 juin 2017 23h42)
News les plus lues