Une saison estivale en hausse pour les hôtels suisses

Zurich (awp) - L'hôtellerie suisse a enregistré une saison estivale en hausse, marquée par une plus forte demande des touristes étrangers, en particulier américains, mais aussi locaux. La région zurichoise a affiché la plus grande augmentation absolue, quand le Tessin a été boudé.

De mai à octobre, les établissements ont enregistré 22 millions de nuitées, soit une augmentation de 3,1% par rapport à la même période de l'année précédente, selon sont les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS) parus jeudi. Avec un total de 12,5 millions de nuitées, la demande étrangère progresse de 3,6%. Ce sont avant tout les voyageurs américains qui ont été les plus nombreux à se rendre dans le pays (+11,3%).

La demande en provenance du continent asiatique progresse également de manière marquée (+3,8%), surtout depuis la Chine (+8,1%) et de l'Inde (+8,1%). Une croissance est également observée pour la clientèle des Pays du Golfe (+1,5%). En revanche, les Japonais ont boudé la Suisse (-8,6%), soit le recul le plus important de tous les pays de provenance.

Les voyageurs européens ont aussi été plus nombreux à visiter le pays, avec 123'000 nuitées supplémentaires (+2,0%). Les plus fortes hausses ont été générées par la clientèle allemande (+2,6%) et espagnole (+7,2%), suivis par les hôtes des Pays-Bas (+5,5%), de Belgique (+5,1%) et du Royaume-Uni (+1,3%). En revanche, Autrichiens (-7,2%) et Italiens (-2,2%) ont préféré d'autres destinations.

Quant à la demande des clients suisses, celle-ci croît de 2,4% pour atteindre 9,5 millions de nuitées.

Au niveau des régions touristiques, neuf régions sur treize enregistrent une progression de nuitées au cours de la saison touristique d'été par rapport à l'année précédente.

La région zurichoise affiche la plus grande augmentation absolue, soit 169'000 nuitées supplémentaires (+4,9%). Suivent la région Berne (+5,0%), les Grisons (+5,6%) et la région de Lucerne et du lac des Quatre-Cantons (+5,3%).

De leur côté, la Région Jura et Trois-Lacs et la Région lémanique (Vaud) affichent un résultat stable. En revanche, le Tessin accuse le recul de nuitées le plus important (-6,4%).

ck/al

(AWP / 06.12.2018 09h50)
News les plus lues