Valiant: hausse du bénéfice net annuel et du dividende

(synthèse avec cours de clôture)

Zurich (awp) - La banque Valiant a vu sa rentabilité s'améliorer en 2017. Le conseil d'administration proposera ainsi une hausse du dividende. Le groupe bancaire a également annoncé la démission de son président en 2020, au profit de l'actuel directeur général. Pour 2018, Valiant table sur un résultat opérationnel en hausse.

L'actuel président, Jürg Bucher, sera présenté à sa réélection cette année et l'an prochain. "Il s'agit d'une exception au règlement d'organisation, qui limite le mandat des membres du conseil d'administration jusqu'à l'atteinte de leur 70e année", précise l'établissement dans un communiqué publié mercredi.

Pour éviter tout conflit d'intérêts entre les casquettes de directeur général et de président, Markus Gygax, le CEO, deviendra membre ordinaire au conseil d'administration l'an prochain et ce, pour une année: une décision prise en accord avec l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA), selon Valiant. Un nouveau comité de direction doit prendre les rênes dès mai 2019.

Au niveau des résultats, la banque a réalisé en 2017 un bénéfice net de 119,2 mio CHF, soit une hausse de 1,5%. Le dividende sera pour sa part relevé de 0,20 CHF à 4 CHF par action, prévoit la société.

Le résultat d'exploitation s'est inscrit en baisse de 2% à 136,2 mio tandis que le produit d'exploitation a pris 2,5% à 388,02 mio CHF.

Les recettes dégagées par les activités de taux d'intérêt, la principale source de revenus, s'affichent à 296,02 mio CHF (+2%), celles des commissions et services à 62,26 mio CHF (+4,6%) et celles des activités de négoce à 11,7 mio CHF (+3,2%).

Le produit d'exploitation et le dividende sont supérieurs au consensus AWP, tandis que le résultat d'exploitation est conforme aux attentes et le bénéfice net quelque peu inférieur.

Les résultats comprennent pour la première fois ceux de Triba, la banque lucernoise rachetée et dont Valiant détient 98% des titres. L'intégration devrait être achevée à mi-2018.

Les charges d'exploitation ont pour leur part pris 2,3% à 226,0 mio CHF, en raison des investissements et de l'intégration de Triba.

Au niveau du bilan, les prêts à la clientèle ont augmenté de 2,2% et les volumes des hypothèques ont également pris 2,2%, sans tenir compte du rachat de Triba. Par contre les avoirs ont diminué de 1,4%, hors effet acquisition. "Les fonds de la clientèle (sans Triba) ont reculé en raison des départs assumés de grands clients", a expliqué la banque.

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL ATTENDU EN HAUSSE

Valiant table pour l'année en cours sur un résultat opérationnel en hausse. Quant au bénéfice net, il devrait être conforme à celui de l'année précédente.

Le groupe bancaire prévoit aussi l'émission d'un emprunt (covered bonds) d'un montant de 500 mio CHF cette année. Un emprunt semblable de 250 mio EUR avait rencontré un grand succès l'année dernière, a déclaré le directeur général lors de la conférence de bilan à Berne.

Les montants levés devraient être alloués à la stratégie d'expansion de la banque dans de nouvelles villes suisses. Le groupe aimerait par ailleurs aussi croître via des acquisitions mais n'a pas encore trouvé de candidats.

Baader Helvea relève que les résultats et les objectif de 2018 sont conformes à ses attentes. La passation de relais entre l'actuel président et le CEO permettra la continuité de la stratégie à long terme de la banque, commente également l'analyste.

A la Bourse, l'action Valiant a terminé en hausse de 2,56% à 112,00 CHF dans un SPI en progression de 1,55%.

lk/jh/rp

(AWP / 14.02.2018 17h41)
News les plus lues