Venezuela: PDVSA désormais classé en défaut partiel par Fitch

Caracas - L'agence de notation financière Fitch a abaissé la note du groupe vénézuélien PDVSA de "C" à "RD" (défaut sélectif), considérant ainsi que l'entreprise d'Etat est en défaut partiel sur le remboursement de sa dette après avoir raté deux échéances.

"Cette décision reflète le défaut de paiement sur des bons de l'entreprise dus le 2 novembre et le 27 octobre, en raison de délais de traitement qui ont fait que les détenteurs de bon ont reçu le paiement principal avec jusqu'à une semaine de retard", explique l'agence de notation dans un communiqué envoyé mardi soir.

La dégradation par Fitch est survenue de façon quasi-simultanée avec la décision d'une autre agence, SP Global Ratings, qui a elle placé le Venezuela en défaut partiel sur le remboursement de sa dette.

Selon SP, le gouvernement vénézuélien n'a pas réussi à payer une échéance de 200 millions de dollars portant sur deux obligations, même à l'issue du délai de grâce de 30 jours.

Le Venezuela, ruiné notamment par la chute des cours de l'or noir, ne dispose plus que de 9,7 milliards de réserves et doit rembourser au moins 1,47 milliard d'ici fin 2017, puis 8 milliards en 2018.

Il cherche désormais à renégocier les conditions de sa dette extérieure, estimée à 150 milliards de dollars, tout en préservant son fleuron PDVSA, principal groupe public du pays qui dépend à 96% du pétrole pour se fournir en devises.

Dans son communiqué, Fitch souligne que "le processus de restructuration de la dette que l'entreprise a l'intention de mener se prolongera probablement, en raison des sanctions imposées par le gouvernement américain", qui interdit à ses citoyens et banques d'accepter tout accord des autorités vénézuéliennes alors que selon Caracas, 70% d'entre eux sont Nord-américains (Etats-Unis et Canada).


(©AFP / 14 novembre 2017 16h50)
News les plus lues