Ventes et bénéfice en hausse pour Fenaco en 2017

(texte complété à l'issue de la conférence de presse de bilan)

Berne (awp) - Fenaco, qui célèbre cette année son quart de siècle d'existence, a affiché une performance record en 2017. La coopérative agricole bernoise, dont les ventes ont progressé, a vu son bénéfice net s'étoffer de 2 millions de francs par rapport à l'exercice précédent, à 99 millions. Les 22'000 sociétaires Landi gérant une exploitation agricole, sur un total de 42'000, bénéficieront directement de la bonne performance.

Après s'être inscrits, les membres Landi gérant une exploitation agricole recevront ainsi un coffret-cadeau ainsi qu'une ristourne d'un montant entre 200 à 1000 francs, en fonction du chiffre d'affaires généré par le client. "Cette participation aux résultats vise aussi à apporter un soutien aux agriculteurs", a précisé mercredi devant la presse à Berne Martin Keller, le directeur de la coopérative.

Selon les calculs de M. Keller, 16'000 agriculteurs achètent des marchandises auprès de Landi pour plus de 5000 francs. Ceux dépensant 25'000 francs verront leur compte client auprès de la coopérative crédité d'un avoir de 500 francs. Celui-ci grimpera à 1000 francs pour des achats se montant à 50'000 francs et plus. Si cet effort "coopératif" devait recevoir un écho favorable, il sera répété chaque année, a promis M. Keller.

Sur l'exercice sous revue, l'entreprise, qui possède notamment les enseignes Volg - essentiellement actives en Suisse orientale - Landi et Agrola, a dégagé un chiffre d'affaires total de 6,3 milliards de francs, 5,3% de plus qu'un an auparavant. Outre des gains de parts de marché dans les quatre secteurs d'activité de Fenaco, à savoir le commerce de détail, l'énergie, les produits agricoles (Agro) et l'industrie alimentaire, la croissance des revenus illustre des prix en hausse.

Suisse romande en ligne de mire pour Volg

Côté rentabilité, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est hissé à 129 millions de francs, un montant supérieur de 4% à celui présenté un an auparavant. L'entreprise note avoir continué d'améliorer son efficacité et maintenu ses coûts sous contrôle.

Dans ses activités agricoles, qui englobent les semences, les produits phytosanitaires, les engrais, les aliments fourragers ainsi que les techniques agricoles, Fenaco a dégagé des ventes de 1,79 milliard de francs, en hausse de 2,5%. La progression est notamment redevable de l'acquisition du concessionnaire d'engins agricoles poitevin Dousset Matelin. Elle illustre aussi des gains de parts de marché.

Dans un contexte de vive concurrence, les activités liées à l'industrie alimentaire ont en revanche subi un léger tassement de 0,9% de leurs ventes, à 1,25 milliard de francs. Fenaco attribue le recul à la baisse des revenus dans les domaines de la viande et des boissons.

L'évolution s'est en revanche révélée nettement plus favorable dans le commerce de détail, le chiffre d'affaires y bondissant de 6% à 1,96 milliard. Tirant profit de la bonne tenue des affaires des détaillants Volg et Landi, la coopérative bernoise a aussi bénéficié de l'acquisition du grossiste neuchâtelois Cadar, sis à Fleurier, ainsi que du lancement des activités de vente en ligne.

Après s'être implanté en Suisse romande ces dernières années, Volg entend poursuivre son expansion outre-Sarine. Le détaillant établi à Winterthour cible entre 25 et 30 localités dans des petites communes comptant plus de 1000 habitants et qui ne disposent d'aucun magasin ou dont l'unique point de vente est à remettre, a expliqué Ferdinand Hirsig, directeur de l'unité commerce de détail. Cinq ouvertures sont prévues cette année.

Plus de 10'000 salariés

Dans le secteur de l'énergie, les ventes se sont envolées de 16,7% à 1,14 milliard de francs, à la faveur entre autres de volumes et de parts de marché en augmentation pour Agrola. A fin 2017, Fenaco, qui appartient à quelque 192 Landi et leurs 42'000 membres, employait au total 10'058 collaborateurs contre 9845 un an auparavant. L'entreprise est née en 1993 de la fusion de six fédérations de coopératives agricoles, dont la tradition est plus que centenaire.

vj/buc

(AWP / 16.05.2018 14h45)
News les plus lues