Villars Holding: recettes stables en 2017 et 2018, réflexion autour du dividende

Zurich (awp) - Villars Holding devrait boucler l'exercice en cours sur un chiffre d'affaires stable en comparaison annuelle. "Le mois de décembre reste déterminant. Les recettes peuvent être doublées par rapport à un mois normal, avec des coûts inchangés", a indiqué à AWP le directeur général (CEO) Stephan Buchser. Les recettes devraient également stagner en 2018.

Cette année, le groupe fribourgeois, actif dans la restauration, le commerce de détail et l'immobilier, a une nouvelle fois pâti de la baisse de la fréquentation dans les centres commerciaux où il exploite des bars à café.

"Nous payons des loyers relativement chers par rapport à la clientèle qui nous est livrée", souligne le président Andreas Giesbrecht. Pour sa part, le CEO avertit qu'une renégociation sera réalisée une fois les baux arrivés à terme.

Dans le commerce de détail, la cession de la participation de 50% dans Alvi-Shop - l'exploitant des magasins Aperto - à Coop fait du sens stratégiquement. "C'était le bon moment pour s'en défaire", selon le président. Villars Holding n'est pas certain qu'Aperto pourra s'intégrer dans le concept des nouvelles gares actuellement rénovées par les CFF, à l'instar de celle de Lausanne.

Le gain engrangé lors de cette vente pourrait profiter aux actionnaires. La politique du dividende, qui vise une rémunération stable, pourrait être modifiée exceptionnellement au titre de 2017. Une réflexion a été lancée à ce sujet. Pour 2016, Villars Holding a versé un dividende inchangé de 8 CHF par titre.

Le groupe est toujours à la recherche d'une société romande à acquérir pour son activité de boulangerie. "Nous avons étudié plusieurs possibilités sans toutefois trouver un candidat approprié", explique M. Giesbrecht.

L'interview dans son intégralité est disponible sur le fil Premium.

fr/jh

(AWP / 07.12.2017 12h01)
News les plus lues