Vontobel plombé en 2017 par la réforme fiscale US et des effets non-récurrents

Zurich (awp) - La banque de gestion Vontobel a accusé l'année dernière un recul du bénéfice net, amputé de plus d'un cinquième. Le groupe zurichois avait profité en 2016 d'effets non-récurrents favorables. La réforme fiscale américaine devrait déployer des effets positifs sur le taux d'imposition dès 2018.

Le bénéfice net de Vontobel s'est contracté de 20,1% sur un an à 209,0 mio CHF. La banque a notamment pâti de coûts liés aux acquisitions et d'un impact négatif de la réforme fiscale américaine, indique-t-elle mardi. Apuré des effets extraordinaires susmentionnés, le résultat net s'inscrit à 217,9 mio, ce qui représente une hausse de 12%.

Le conseil d'administration va proposer un relèvement du dividende de dix centimes à 2,10 CHF par action. Les actionnaires devront valider ce choix lors de l'assemblée générale du 18 avril.

L'année dernière, Vontobel a finalisé l'intégration de Vescore, acquis en août 2016. La banque s'est emparée l'été dernier d'un portefeuille de clients à Notenstein La Roche, puis a cédé en décembre des activités au Liechtenstein.

La collecte s'est révélée positive, avec des entrées nettes d'argent de 5,9 mrd CHF, contre 5,1 mrd l'année précédente. Il convient toutefois de relever qu'en 2016 cet afflux de fonds était ajusté de la boutique newyorkaise "quality growth", qui avait clairement tiré la performance vers le bas.

La masse sous gestion a gonflé d'un cinquième à 186,6 mrd CHF. Ce volume d'affaires n'a pas permis d'augmenter le produit d'exploitation, qui a reculé de 1,9% à 1,06 mrd CHF.

Le groupe bancaire satisfait, voire dépasse légèrement, les attentes du consensus AWP.

Pour l'exercice en cours, la direction table sur une nouvelle amélioration de la rentabilité. La réforme fiscale américaine devrait permettre de réduire le taux d'imposition de 2 à 3 point de pourcentage.

fr/al

(AWP / 13.02.2018 07h55)
News les plus lues