Wall Street ouvre en légère baisse après de nouveaux records

La Bourse de New York ouvre dans le rouge / © AFP/Archives / Bryan R. Smith
La Bourse de New York a débuté la séance en légère baisse mercredi, reprenant son souffle après un début de semaine dynamique l'ayant conduit à de nouveaux records: le Dow Jones cédait 0,03% et le Nasdaq 0,09%.

Vers 14H05 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 5,88 points, à 22.112,98 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 6,04 points, à 6.448,25 points.

L'indice élargi S&P 500 lâchait 0,04%, ou 1,05 point, à 2.495,43 points.

Soulagés par les dégâts moins importants que prévu de l'ouragan Irma en Floride et l'absence de regain de tensions entre Washington et Pyongyang, le Dow Jones avait progressé mardi de 0,28% et le Nasdaq de 0,34%, terminant, comme le S&P 500, à des niveaux jamais atteints auparavant.

Les inquiétudes liées à la Corée du Nord, moins prégnantes ces derniers jours, pourraient toutefois ressurgir, Pyongyang ayant affirmé sa volonté d'accélérer ses programmes militaires en réponse aux sanctions imposées par l'ONU lundi.

Du côté des indicateurs, le département du Travail a indiqué que les prix à la production aux Etats-Unis étaient remontés dans le vert en août, mais plus faiblement que ne s'y attendaient les analystes.

"L'élément clé de ce rapport est que les prix à la production ont progressé en août sans avoir été affectés par l'ouragan Harvey qui, avec l'ouragan Irma, devrait faire monter les prix en septembre", a souligné Patrick O'Hare, de Briefing. "La question toutefois est surtout de savoir quelles seront les répercussions sur les prix à la consommation".

"Mais pour l'instant, les acteurs du marché prennent une pause, attendant de voir comment les indices, après quelques prises de profit, vont réagir", a-t-il ajouté.

- Nordstorm retiré de la Bourse? -

Sur le front des valeurs, Apple, qui a dévoilé mardi trois nouvelles versions de son iPhone, dont le très attendu modèle de luxe "X" qui ne sera disponible que début novembre, reculait de 1,09% à 159,11 dollars.

La compagnie American Airlines, qui a prévenu les marchés financiers que les ouragans Irma et Harvey allaient affecter ses revenus et bénéfices pour le troisième trimestre, prenait 1,27% à 46,88 dollars.

Boeing cédait 1,25% à 237,58 dollars. Le département d'Etat américain a autorisé mardi la vente à l'armée canadienne de 18 chasseurs Super Hornet du constructeur et de tous les équipements de haute technologie associés au contrat.

La chaîne de magasins Nordstrom bondissait de 6,02% à 47,76 dollars. Selon la chaîne d'informations financières CNBC, la famille fondatrice, qui a déjà fait part de son intention de retirer le groupe de la cote, est en discussion avec la société d'investissement Leonard Green pour le financement de cette opération.

L'assureur spécialisé dans la santé Centene prenait 6,65% à 96,93 dollars après l'annonce de l'acquisition de la majeure partie des actifs de Fidelis Care, qui couvre les besoins de plus de 1,6 million de personnes dans l'Etat de New York, pour 3,75 milliards de dollars.

Le marché obligataire reculait légèrement: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans progressait à 2,179%, contre 2,167% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,778%, contre 2,772% à la précédente clôture.

NasdaqNyse

(©AFP / 13 septembre 2017 16h14)
News les plus lues