Wall Street, satisfaite des avancées entre Pékin et Washington, finit en hausse

Wall Street termine en forte hausse / © AFP/Archives / Bryan R. Smith
Wall Street a terminé en forte hausse mercredi, saluant des informations encourageantes sur le front de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,64% à 24.527,27 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 0,95% à 7.098,31 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,54% à 2.651,07 points.

"Les investisseurs poussent un +ouf+ de soulagement car nous obtenons enfin un peu de clarté sur les différentes tragédies qui se jouent actuellement à la Maison Blanche", a indiqué Adam Sarhan de 50 Park Investment.

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross s'est félicité mercredi de la décision de la Chine de diminuer les taxes douanières sur les voitures fabriquées et importées des Etats-Unis, confirmant ainsi une information de presse.

Ford a ainsi pris 1,17%, General Motors 2,85% et Fiat Chrysler 2,72%.

Un peu plus tôt dans la journée, le Wall Street Journal avait affirmé que la Chine se préparait à ouvrir davantage l'accès de son économie aux entreprises étrangères, suscitant déjà un mouvement d'euphorie sur les marchés.

Baromètre des relations entre les deux pays, les multinationales Boeing et Caterpillar avancaient respectivement de 1,45% et 1,73%.

- Prison -

Les courtiers ont également réagi, selon plusieurs observateurs, à la sentence de trois ans de prison prononcée à l'encontre de l'ancien avocat du président américain Donald Trump, Michael Cohen, dans l'affaire du paiement de deux femmes en 2016 pour qu'elles taisent leur liaison supposée avec le milliardaire.

"M. Cohen va en prison pour trois ans, l'affaire est close pour le moment, et cela donne de l'oxygène aux investisseurs", a estimé M. Sarhan.

La plupart des juristes semblent pour le moment exclure une inculpation du président américain dans cette affaire tant qu'il est à la Maison Blanche.

Sur le front des indicateurs, la stagnation des prix à la consommation en novembre, sur un mois, et la décélération de l'inflation sur un an, selon l'indice des prix à la consommation (CPI), soutiennent l'idée d'une Banque centrale américaine (Fed) un peu plus accommodante sur ses hausses de taux d'intérêt.

La Fed monte traditionnellement ses taux pour contenir l'inflation, et une action moins énergique de sa part suggère aux investisseurs et aux ménages américains des conditions d'accès au crédit encore avantageuses.

Evénement marquant à Wall Street mercredi, les débuts du service de musique en streaming du géant technologique chinois Tencent, Tencent Music. Le groupe, qui représente la deuxième plus grosse introduction en Bourse d'une entreprise chinoise à Wall Street, a pris 7,69% pour ses premiers pas.

L'entreprise a pu profiter de l'optimisme ambiant au sujet de la guerre commerciale sino-américaine, profitant aux entreprises chinoises cotées à la Bourse de New York: JD.com a notamment gagné 4,69% et Baidu 1,64%.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 2,915% vers 21H55 GMT contre 2,879% mardi à la clôture et celui à 30 ans à 3,153%, contre 3,126% la veille.

Nasdaq

(©AFP / (12 décembre 2018 23h01)