Washington appelle Athènes à concrétiser ses réformes

Washington a une nouvelle fois appelé la Grèce à finaliser son programme de réformes. Une demande exprimée lundi par le Trésor américain à l'issue d'une rencontre avec le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis.

Ce dernier s'est entretenu avec le sous-secrétaire au Trésor chargé des affaires internationales, Nathan Sheets. La veille il s'était expliqué avec Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), un des créanciers de la Grèce.

Le responsable américain a appelé la Grèce "à s'engager pleinement dans un processus de négociations techniques avec ses partenaires internationaux afin de finaliser un programme de réformes qui mérite un soutien financier en temps opportun de la part des créanciers de la Grèce", a indiqué un porte-parole du Trésor.

Depuis trois semaines, diverses spéculations laissaient entendre qu'Athènes ne serait pas en mesure d'honorer le versement de 460 millions d'euros dus au FMI jeudi. Mais dimanche Christine Lagarde et le ministère grec ont cherché à désamorcer ces inquiétudes à l'issue d'une rencontre à Washington.

"Le ministre Varoufakis et moi avons échangé nos points de vue sur les développements en cours et sommes d'avis qu'une coopération effective est dans l'intérêt de tous", a déclaré Mme Lagarde, dans un communiqué. Elle a aussi indiqué avoir eu l'assurance de la part du ministre grec "que le versement dû au Fonds sera effectué le 9 avril".

Négociations difficiles
La Grèce est actuellement en négociations difficiles avec ses partenaires de l'Union européenne et semble chercher d'autres appuis. La visite de M. Varoufakis à Washington précède de peu celle à Moscou du Premier ministre grec Alexis Tsipras.

La Grèce attend de l'UE le versement d'une dernière tranche d'aide de 7,2 milliards d'euros (7,5 milliards de francs), dans le cadre des plans d'aide de 240 milliards d'euros accordés par l'Europe et le FMI depuis 2010.

(ats / 06.04.2015 23h17)