Washington autorise une vente d'armes de 1,3 milliard de dollars à Taïwan

Washington - L'administration Trump a autorisé la vente de 1,3 milliard de dollars d'armement à Taïwan, a-t-on appris jeudi auprès d'un responsable américain.

Cette décision promet de provoquer la colère de Pékin, qui avait mis en garde contre ce projet.

Selon le responsable américain, les armements incluent notamment des systèmes radar et de missiles. Il s'agit également de "mise à jour" de systèmes déjà détenus par Taïwan, a-t-il ajouté.

La décision doit encore être formellement approuvée par le Congrès, dont le soutien aux ventes d'armes à Taïwan ne s'est jamais démenti.

Le responsable américain a affirmé qu'il n'y avait "pas de changement à la politique de longue date d'une seule Chine", c'est-à-dire Pékin.

Mais "depuis des décennies, et à travers les différentes présidences américaines, les Etats-Unis sont restés fermement engagés à satisfaire les besoin de défense" de Taïwan, a-t-il ajouté.

La dernière vente d'armes américaine à Taïwan remonte à décembre 2015.

L'administration Obama avait donné son feu vert à la cession de 1,2 milliards de dollars d'armes, dont deux frégates, des missiles antichars et des véhicules amphibies, provoquant la colère de Pékin.


(©AFP / 29 juin 2017 23h12)