Washington demande la libération immédiate de deux Canadiens détenus en Chine

Washington - Les Etats-Unis ont demandé vendredi la "libération immédiate" de deux Canadiens emprisonnés en Chine et au centre d'une crise diplomatique entre Ottawa et Pékin après l'arrestation au Canada d'une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei.

"Nous exprimons notre profonde inquiétude concernant la détention par le gouvernement chinois de deux Canadiens (...) et appelons à leur libération immédiate", a indiqué Robert Palladino, porte-parole du département d'Etat, dans un communiqué.

"Le Canada, un pays où règne l'Etat de droit, mène une procédure juridique juste, équitable et transparente concernant Mme Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei", a ajouté M. Palladino.

Ottawa "respecte ses engagements juridiques internationaux en honorant ses traités d'extradition avec les Etats-Unis", a-t-il souligné.

Pékin a arrêté coup sur coup mi-décembre, deux Canadiens officiellement soupçonnés de mener des "activités menaçant la sécurité nationale" de la Chine.

Ces détentions sont considérées comme une réponse à l'arrestation le 1er décembre au Canada de Mme Meng, à la demande des Etats-Unis qui la soupçonne d'avoir violé le régime de sanctions contre l'Iran.

Elle a été remise en liberté sous caution dans l'attente d'une procédure d'extradition vers les Etats-Unis qui pourrait prendre plusieurs mois.

(©AFP / 21 décembre 2018 21h29)