Yémen: l'ONU poursuit les négociations et appelle à la retenue à Hodeida (émissaire)

Nations unies (Etats-Unis) - L'ONU poursuit les négociations pour éviter une confrontation sanglante dans la ville yéménite de Hodeida, tenue par les rebelles Houthis et cible d'une offensive appuyée par les Emiratis et les Saoudiens, a indiqué mercredi l'émissaire de l'ONU pour le Yémen.

"Je suis extrêmement préoccupé par les développements militaires à Hodeida (...). Nous sommes en contact permanent avec toutes les parties impliquées pour négocier des arrangements pour Hodeida qui répondraient aux préoccupations politiques, humanitaires et de sécurité de toutes les parties concernées", a dit Martin Griffiths dans un communiqué.

"Il n'y a pas de solution militaire au conflit", a-t-il insisté. J'appelle les parties à s'engager de manière constructive dans nos efforts pour éviter toute confrontation militaire à Hodeida. J'appelle également les parties à faire preuve de retenue et à donner une chance à la paix".

Des forces progouvernementales yéménites, appuyées par les Emirats et l'Arabie saoudite, ont lancé mercredi leur offensive sur le port stratégique de Hodeida avec l'objectif d'en chasser les rebelles Houthis et de modifier le rapport de force dans le conflit qui ravage le Yémen.

Ce port est crucial pour le passage de l'aide humanitaire dans ce pays déchiré par la guerre. Le Yémen dépend des importations pour 90% de sa nourriture, et 70% de ces importations passent par Hodeida, selon le département des affaires humanitaires de l'ONU.

"Une escalade militaire aura de graves conséquences sur la situation humanitaire catastrophique dans le pays et aura un impact sur mes efforts pour reprendre les négociations politiques en vue d'un règlement politique inclusif du conflit au Yémen", a averti l'émissaire de l'ONU.

"Je réitère le ferme engagement des Nations unies à trouver une solution politique pour mettre fin au conflit au Yémen", a-t-il déclaré.

(©AFP / 13 juin 2018 13h43)
News les plus lues