Catalogne: la Commission européenne appelle au "plein respect de l'ordre constitutionnel espagnol"

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy donne une conférence de presse à l'issue d'une réunion de crise sur la Catalogne, le 11 octobre 2017 à Madrid / © AFP / STRINGER
La Commission européenne a répété avec force mercredi qu'elle attendait un "plein respect de l'ordre constitutionnel espagnol" au lendemain d'une "déclaration d'indépendance" de la Catalogne par le président séparatiste Carles Puigdemont, qui l'a aussitôt suspendue.

"La Commission suit de près la situation en Espagne et réitère son appel antérieur pour un plein respect de l'ordre constitutionnel espagnol", a déclaré le vice-président de l'exécutif européen, Valdis Dombrovskis, au cours d'une conférence de presse à Bruxelles.

"Nous faisons confiance aux institutions espagnoles, (au) Premier ministre (Mariano) Rajoy avec lequel le président Jean-Claude Juncker est constamment en contact, et à toutes les forces politiques qui oeuvrent à une solution", a ajouté M. Dombrovskis, tout en précisant immédiatement que cette "solution" doit être trouvée "dans le cadre de la Constitution espagnole".

"Nous soutenons les efforts pour surmonter les divisions et la fragmentation afin d'assurer l'unité et le respect de la Consitution espagnole", a insisté le Finlandais.

Le gouvernement espagnol s'est réuni en urgence mercredi pour décider d'une réponse à l'annonce d'une déclaration d'indépendance de la Catalogne, que M. Puigdemont a immédiatement suspendue pour donner une chance à un dialogue avec Madrid.

A l'issue de la réunion, Mariano Rajoy a exigé que M. Puigdemont clarifie s'il a déclaré l'indépendance de la Catalogne, menaçant de suspendre l'autonomie de cette région s'il confirmait la sécession.



(©AFP / 11 octobre 2017 13h45)
News les plus lues