ZOOM Fujifilm perd 2%, la prise de contrôle de Xerox contestée aux Etats-Unis

Tokyo - L'action du groupe japonais Fujifilm Holdings reculait mardi à la Bourse de Tokyo, alors que deux importants actionnaires, les américains Carl Icahn et Darwin Deason, ont appelé à rejeter la prise de contrôle de l'américain Xerox.

Peu après 10h00 (01h00 GMT), le titre perdait 2,17% à 4.363 yens, dans un marché en hausse de près de 0,80%.

Dans une lettre ouverte commune publiée lundi, les deux investisseurs américains, Carl Icahn et Darwin Deason, qui détiennent environ 15% du fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes, ont dénoncé une opération qui "sous-évalue énormément Xerox et favorise de manière disproportionnée Fuji".

Fin janvier, Fujifilm Holdings a annoncé la restructuration de sa filiale Fuji Xerox, co-entreprise avec Xerox créée en 1962, qui aboutira à une prise de contrôle de Xerox par le japonais.

A l'issue d'un montage technique complexe, Fujifilm détiendra ainsi 50,1% de cette nouvelle entité.

"Sans mettre aucun argent sur la table, (Fujifilm) va prendre une participation majoritaire et le contrôle d'une vénérable icône américaine", déplorent les deux milliardaires dans leur lettre.

Dans le communiqué annonçant l'opération, le groupe japonais précisait que l'opération se ferait "sans versement en numéraire de la part de Fujifilm".

Les deux actionnaires critiquent également la direction de Xerox, accusée d'avoir "supervisé la destruction systématique" du fabricant de photocopieurs et d'imprimantes. Le mois dernier dans une précédente lettre, ils avaient appelé au remplacement de son directeur général.

"Nous vous exhortons, chers co-actionnaires, à ne pas laisser Fuji nous voler l'entreprise", concluent-ils, les appelant à "voter contre" l'opération.

mhc/anb/mf

XEROX

FUJIFILM HOLDINGS


(©AFP / 13 février 2018 01h41)
News les plus lues