Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela, le 11 février 2011 au Cap / © POOL/AFP/Archives / SCHALK VAN ZUYDAM
Une ambulance transportant Nelson Mandela qui prend feu, une caméra découverte dans la morgue où repose sa dépouille: quatre ans après la mort du premier président sud-africain démocratiquement élu, son médecin confie, dans un ouvrage publié lundi, quelques incidents surprenants.

Un jour de juin 2013, Nelson Mandela se rendait, en ambulance, de son domicile de Johannesburg à un hôpital spécialisé dans la cardiologie, à Pretoria, se rappelle Vejay Ramlakan, son médecin personnel jusqu'à sa mort en décembre 2013.

"Un nuage de fumée noire a enveloppé l'ambulance alors qu'elle s'arrêtait sur l’autoroute, sur la voie rapide", raconte le chirurgien.

"C'était horrible. Madiba (NDLR, nom de clan de Nelson Mandela) dans une ambulance en feu", poursuit-il.

Le célèbre patient, prix Nobel de la paix, sort finalement indemne de l'incident et est transféré une demi-heure plus tard dans une autre ambulance qui le conduit à sa destination finale.

Vejay Ramlakan révèle aussi que peu de temps après le décès de Nelson Mandela en décembre 2013 à l'âge de 95 ans, une caméra d'espionnage a été découverte dans la morgue où reposait son corps.

Un acte qui traduit "la curiosité sans entraves" de ceux qui l'avaient posée, dénonce Vejay Ramlakan.

En 2011, trois caméras ont également été découvertes dans la maison des Mandela et au cimetière de sa famille près de Qunu, le village natal du président, dans la province du Cap oriental (est), écrit le médecin.

Son livre "Les Dernières années de Mandela" est paru lundi en Afrique du Sud, à la veille de la Journée Mandela, qui marque l'anniversaire de ce héros de la lutte contre l'apartheid né le 18 juillet 1918 et décédé le 5 décembre 2013.



(©AFP / 17 juillet 2017 17h26)
News les plus lues