Les troupes britanniques de l'Otan montrent leur "engagement" malgré le Brexit

Des troupes britanniques en route vers la Norvège pour participer au plus grand exercice de l'Otan depuis la fin de la Guerre froide / © ANP/AFP / Vincent Jannink
Un convoi de troupes britanniques est arrivé mercredi aux Pays-Bas, en route pour le plus grand exercice de l'Otan depuis la fin de la Guerre froide, marquant ainsi l'engagement de Londres à défendre le continent malgré le Brexit.

Un contingent de quelque 150 soldats à bord de 71 véhicules militaires venus d'Angleterre a débarqué d'un ferry dans le port d'Hoek van Holland, près de Rotterdam.

Ces soldats entament la première étape d'un voyage à travers le nord de l'Europe dans le cadre de l'exercice de l'Otan "Trident Juncture", conçu pour montrer à la Russie que l'Alliance est prête à repousser toute attaque.

Cet exercice "très important" souligne que les militaires britanniques "seront toujours engagés en Europe et au sein de l'Otan dans un monde post-Brexit", a estimé le major Stuart Lavery, porte-parole de l'armée britannique.

"Nous sommes absolument convaincus que dans un an, nous serons toujours capables de faire ceci, donc que (le Brexit) ne fera aucune différence. Nous nous y préparons maintenant", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le Royaume-Uni a voté en 2016 en faveur de son départ de l'Union européenne, prévu en mars 2019, privant ainsi l'UE d'une de ses plus grandes puissances militaires. Londres reste cependant membre de l'Alliance atlantique, qui regroupe 29 nations dont de nombreux pays de l'UE.

Le voyage du convoi britannique vers la Norvège, où se dérouleront les manoeuvres dans les premières neiges, "montre (...) à nos alliés de l'Otan que l'armée britannique est prête à traverser l'Europe si nécessaire et que nous avons la capacité de le faire", a indiqué Stuart Lavery.

D'après le major Lavery, les troupes britanniques vont tester à quelle rapidité le personnel et les engins de l'armée peuvent se déplacer à travers des pays membres de l'Otan.

Quelques 50.000 soldats alliés participeront à l'exercice "Trident Juncture". Ils passeront par les Pays-Bas, l'Allemagne, le Danemark et la Suède avant d'arriver en Norvège. Il s'agit du plus gros déplacement de personnel et de véhicules de l'Otan depuis la chute de l'Union soviétique en 1991.



(©AFP / (10 octobre 2018 18h51)


News les plus lues