Rohingyas: nouveaux morts dans des naufrages de bateaux

Des réfugiés rohingyas de Birmanie arrivent en bateau à Teknaf, le 12 septembre 201 au Bangladesh / © AFP / MUNIR UZ ZAMAN
Le Bangladesh a découvert sept nouveaux corps de réfugiés rohingyas morts dans des naufrages de bateaux en fuyant les violences en Birmanie, ont annoncé mercredi les autorités.

Depuis fin août et la nouvelle flambée de violences dans l'État birman du Rakhine (ouest), une centaine de personnes ont péri en tentant la périlleuse traversée de la rivière Naf, qui sépare la Birmanie du sud-est du Bangladesh, ou via le golfe du Bengale.

"Nous avons trouvé sept corps aujourd'hui, dont des enfants, qui ont échoué sur la rive de la rivière Naf de notre côté", a déclaré à l'AFP le colonel S.M. Ariful Islam, commandant des gardes-côtes du Bangladesh.

Selon cette source, certains de ces corps provenaient du naufrage d'un bateau rohingya dans la nuit de mardi près du village frontalier de Shah Porir Dwip. D'autres dépouilles dataient vraisemblablement d'accidents antérieurs, survenus il y a trois ou quatre jours.

"Ces corps ont été trouvés très déformés", a indiqué le colonel Islam.

Ces découvertes macabres portent à au moins 99 le nombre de Rohingyas morts dans des naufrages depuis le 25 août, selon des chiffres de la police.

"La majorité des victimes sont des enfants. Certains des corps portaient des traces de balles", a précisé Humayun Rashid, chef adjoint de la police du district de Cox's Bazar, qui jouxte la Birmanie.

Selon l'ONU, des centaines de bateaux surpeuplés de Rohingyas, souvent des rafiots de pêcheurs qui ne sont pas conçus pour transporter des passagers, ont accosté près des villages bangladais de Shamlapur et Shah Porir Dwip depuis une semaine.

Au moins 370.000 membres de la minorité musulmane persécutée en Birmanie ont trouvé refuge au Bangladesh depuis le 25 août, submergeant les capacités d'accueil des réfugiés de ce pays parmi les plus pauvres de la planète.



(©AFP / 13 septembre 2017 08h07)
News les plus lues