Zimbabwe/présidentielle: l'opposition à la Cour constitutionnelle pour déposer son recours

Harare - Les avocats de l'opposition étaient vendredi à 15H30 à la Cour constitutionnelle à Harare pour déposer un recours contestant les résultats de l'élection présidentielle du 30 juillet remportée par le sortant Emmerson Mnangagwa, a constaté un journaliste de l'AFP.

Plusieurs hommes en costume dont des membres de l'opposition sont entrés dans les locaux de la Cour constitutionnelle peu après 15H (13H00 GMT). Jameson Timba, ancien député, membre de la délégation, a confirmé à l'AFP qu'ils étaient là pour le recours.

La délégation a été suivie quelques instants plus tard par d'autres hommes en costume portant des boîtes en plastique et des dossiers.

Selon les résultats officiels, M. Mnangagwa, ancien bras droit de Robert Mugabe resté 37 ans pouvoir, a obtenu 50,8% des voix contre 44,3% pour Nelson Chamisa du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

L'opposition avait jusqu'à minuit pour contester les résultats du scrutin. Une fois saisie, la Cour constitutionnelle a 14 jours pour trancher.

"Toutes les preuves (de fraude) dont nous avons besoin sont disponibles. Il n'y aura aucun doute pour tous les citoyens. Il y a eu une triche et une fraude de +mammouth+", avait affirmé mercredi Thabani Mpofu, avocat du MDC.

De son côté, le président Mnangagwa se montre confiant, répétant que l'élection a été "juste et transparente". Son camp accuse les opposants d'être "mauvais joueurs".

(©AFP / 10 août 2018 14h06)
News les plus lues