Zone euro: la baisse des prix s'accentue en janvier (-0,6%), la déflation se précise

Bruxelles - Les prix ont diminué de 0,6% en janvier dans la zone euro, après une baisse de 0,2% en décembre, selon une première estimation communiquée vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat.

Ce deuxième mois consécutif de baisse des prix, attribuée principalement à la chute des prix de l'énergie, rend de plus en plus concrète la menace de déflation, caractérisée par une baisse des prix sur une période prolongée, entraînant à son tour une baisse des salaires et de la consommation.

Pour éviter ce phénomène et relancer à la fois l'inflation et la croissance, la Banque centrale européenne a sorti l'artillerie lourde le 22 janvier: l'assouplissement quantitatif, qui va consister à injecter au moins 1.100 milliards d'euros dans l'économie de l'union monétaire.

En rachetant de la dette publique et d'autres actifs, la BCE va concrètement faire marcher la planche à billets, et l'injection d'argent frais dans l'économie devrait permettre de faire remonter les prix.

La forte baisse observée en janvier est attribuable à la chute brutale des prix de l'énergie, qui ont baissé de 8,9% après une baisse déjà importante en décembre (-6,3%).

Mais les prix se sont également tassés dans le secteur alimentation, boissons alcoolisées et tabac (-0,1% contre des prix stables en décembre), ainsi que dans celui des biens industriels hors énergie (-0,1%, après également une stagnation en décembre).

La seule hausse concerne les services, même si elle ralentit: +1,0% contre +1,2% un mois plus tôt.

(©AFP / 30 janvier 2015 11h21)