Zurich Insurance améliore sa performance semestrielle

(synthèse actualisée avec cours de clôture)

Zurich (awp) - L'assureur Zurich Insurance a vu ses résultats progresser au premier semestre, dépassant partiellement les attentes du marché. La direction s'est déclarée jeudi en bonne voie pour atteindre les jalons posés à l'horizon 2019, notamment en matière de réduction des coûts.

Le résultat d'exploitation (BOP) s'est fixé à 2,4 milliards de dollars (quasiment autant en francs), en progression de 12% sur un an. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a bondi de 19% à 1,8 milliard, a détaillé le groupe zurichois dans un communiqué.

Les chiffres comparatifs ont été favorables à l'assureur. Au premier semestre 2017, le groupe avait subi l'impact des changements de calcul des réserves de couverture au Royaume-Uni, le taux Ogden. Zurich Insurance avait alors inscrit une charge de 289 millions de dollars sur son résultat opérationnel.

Zurich Insurance a également profité d'un meilleur taux de souscription et d'une réduction des dépenses dans l'activité dommages et accidents, tandis que les activités ont crû dans l'assurance vie.

Dans ses deux coeurs de métiers, l'assurance dommages et accident ainsi que l'assurance vie, Zurich Insurance a respectivement encaissé des primes en hausse de 3% à 18,5 milliards et de 18% à 17 milliards. Le ratio combiné - soit le rapport entre les primes encaissées et les frais déboursés - s'est amélioré de deux points de pourcentage à 97,5%.

Alors que la performance opérationnelle dépasse de peu les attentes des analystes consultés par AWP, le profit net est quasiment conforme à leurs prévisions. Le ratio combiné est également ressorti au niveau des anticipations du marché.

"Nos activités ont affiché une bonne résistance et nous avons amélioré la rentabilité malgré un environnement difficile", a affirmé le directeur général Mario Greco, cité dans le communiqué.

Présence renforcée en Amérique du Sud

Le patron italien, ancien dirigeant de l'assureur transalpin Generali, a indiqué que le groupe avait renforcé ses parts de marché en Amérique latine et en Australie, ainsi que dans l'assistance aux voyageurs. La société a également progressé dans le numérique, avec notamment sa plateforme Zurich Insurance Mobile Solutions.

En février, le groupe avait racheté à son homologue australien QBE ses activités en Argentine, au Brésil, en Equateur, en Colombie et au Mexique pour 409 millions de dollars. En mars, il avait renforcé son activité d'assurance voyage Cover-More en Amérique latine grâce à l'acquisition d'une miriade de 19 sociétés spécialisées dans ce secteur pour un montant non précisé.

L'entreprise a renforcé en avril sa présence au Chili, où elle a repris au fournisseur de services financiers EuroAmerica ses activités d'assurance vie collective et individuelle et ses produits d'épargne pour 150 millions de dollars.

Zurich Insurance veut continuer à accroître taille et rentabilité dans cette partie du monde, a ajouté le patron.

M. Greco a déclaré que le groupe était "bien positionné" pour atteindre les objectifs financiers attendus d'ici fin 2019. Comparé au niveau de 2015, le groupe veut abaisser ses dépenses de 1,5 milliard de dollars. A ce sujet, la société a indiqué avoir déjà économisé 900 millions. Cette restructuration a cependant occasionné des coûts de 70 millions sur les premiers six mois de l'année en cours.

"Nous avons accompli d'importants progrès et attendons d'économiser 200 millions supplémentaires au second semestre", a indiqué à AWP le directeur financier George Quinn.

Alors que le groupe veut se renforcer dans le numérique, le secteur informatique doit porter le gros de l'effort d'économie, soit environ la moitié des 1,5 milliard visés.

Les autres objectifs sont également en bonne voie. Zurich Insurance ambitionne d'atteindre avec son résultat opérationnel (BOP) un rendement sur fonds propres de 12%. Ce dernier a atteint 12,3% en première partie d'année.

Le taux de fonds propres selon le modèle interne, baptisé "Z-ECM", doit quant à lui atteindre 100-120%, après 134% au premier semestre. Dans l'assurance dommages et accident, la direction vise un ratio combiné de 95% à 96% d'ici l'année prochaine.

Les chiffres dévoilés démontrent que le processus de restructuration est toujours en marche, selon la Banque cantonale de Zurich (ZKB). L'établissement s'attend à ce que Zurich Insurance soit en mesure d'atteindre ses objectifs en la matière, d'autant plus que la croissance est jugée solide.

A la Bourse, le titre Zurich Insurance a clôturé en hausse de 0,3% à 301,50 francs, à contre courant d'un SMI en repli de 0,33%.

al/jh/ol

(AWP / 09.08.2018 17h36)
News les plus lues