Aevis/Genolier: l'ancien patron de "L'Agefi" Alain Fabarez est décédé

Genève (awp/ats) - L'ancien patron du quotidien "L'Agefi" Alain Fabarez est décédé mercredi soir à Lausanne. L'ex-président du conseil d'administration de Genolier Swiss Medical Network (GSMN) a succombé à un infarctus à l'âge de 68 ans.

Après avoir travaillé à "L'Agefi" France, Alain Fabarez, Parisien d'origine, est entré à "L'Agefi" Suisse au milieu des années 70. Il a ensuite racheté le quotidien à "L'Agefi" France en 1993. Il l'a dirigé jusqu'en 2007, a déclaré à l'ats François Schaller, rédacteur en chef et administrateur-délégué de "L'Agefi". Il revenait sur un tweet du quotidien économique publié jeudi.

"Devenu binational par mariage, Alain Fabarez s'est très bien acclimaté à la Suisse romande qu'il connaissait parfaitement. Il a profondément marqué la maison", a ajouté M. Schaller.

ENTREPRENEUR ET ÉPICURIEN

"C'était un personnage, un entrepreneur dans l'âme qui a repris et développé son entreprise", a-t-il relevé. Sous sa direction, le quotidien est entré en bourse en 1999. En 2004, "L'Agefi" a acheté les cliniques Genolier (actuel GSMN) dont le journal est devenu ensuite une filiale, suite à un échange d'actions.

En 2009, GSMN a vendu 51% du capital de "L'Agefi" à l'homme d'affaires Alain Duménil et est devenu actionnaire minoritaire. En 2010, Alain Fabarez a été l'un des protagonistes du putsch raté contre le management de GSMN, a rappelé le rédacteur en chef.

Sous la houlette d'Alain Fabarez, le journal a progressé financièrement. Toute sa vie, le directeur de "L'Agefi" a voulu se mesurer à son concurrent, le "Journal de Genève", puis au "Temps". C'était aussi un épicurien, un grand amateur de vins et de cigares", a souligné M. Schaller.

ats/rp



(AWP / 14.02.2013 17h00)

News les plus lues