Aleteia: un réseau internet catholique voit le jour pour soutenir l'Eglise


ROME - Aleteia (vérité en grec), un réseau mondial d'informations catholiques privé, qui compte proposer les meilleurs contenus sur les questions de foi à l'intention des chercheurs de vérité, a été lancé jeudi à Rome sur internet.

Ce projet ambitieux aleteia.org, qui se veut une plate-forme des plus belles productions sur la foi catholique, et qui a été mis sur les rails en juin, a déjà reçu l'adhésion de 1.040 médias, télévisions, radios, sites web et institutions d'Eglise qui leur fourniront leurs produits, selon ses promoteurs.

Aleteia est présidé par l'Espagnol Jesus Colina, fondateur et ancien président de l'agence de presse catholique conservatrice Zenit. Il avait rompu l'hiver dernier avec le mouvement conservateur des Légionnaires du Christ dont dépendait Zenit.

Il a recruté l'un des dirigeants de Google Italie, Andrea Salvati, pour l'aider sur le plan du marketing.

Des entreprises et institutions financières qui se reconnaissent dans ces valeurs catholiques ont investi dans le lancement, selon les organisateurs qui n'ont pas cité de noms. 40% des ressources proviendront de la levée de fonds, 40% de la publicité, et 20% de l'E-commerce.

Aleteia, en six langues (anglais, espagnol, français, italien, portugais, arabe) est un collecteur d'informations qui sélectionne et partage avec tous les chercheurs de vérité les meilleures réponses aux questions sur la foi, la vie et la société. Un comité éditorial de 200 experts sera chargé d'y veiller.

Les internautes pourront interroger gratuitement et recevoir des réponses claires et vérifiées, mais il y aura aussi un espace pour les commentaires et la discussion.

Nous ne sommes pas un facebook pour cathos, une sacristie réservée aux catholiques, a dit Jesus Colina. Mais, selon les promoteurs du site, alors que quelque 465 millions de catholiques se branchent régulièrement sur l'internet, il leur manquait un réseau puissant.

Si l'on tape aujourd'hui +pèlerinage+ sur Google, on a d'abord les pèlerinages musulmans; si l'on tape religion, Dieu ou prière, s'affichent d'abord des sites comme ceux de la Scientologie ou des mormons, ou encore de l'islam, relève le Français Olivier Bonnassies, président de la Fondation pour l'évangélisation par les médias, créée en 2011.

Reflet de la division actuelle de l'Eglise catholique, il y a une énorme galaxie catholique mais dispersée en initiatives locales sur la Toile. L'Eglise a besoin d'un média social mondial, explique-t-il.

Il a cité l'exemple d'un reportage de qualité de la chaîne catholique française KTO, qui une fois rediffusé sur tout le réseau, verra sa durée de vie considérablement prolongée.

Le projet est soutenu par les ministères de la Nouvelle évangélisation et des communications sociales du Vatican, mais n'en dépendent pas.

Le pape ouvre dans deux semaines un synode des évêques sur la Nouvelle Evangélisation, et quelques jours plus tard, une Année de la foi.

(©AFP / 20 septembre 2012 12h40)

News les plus lues