L'allemand Solarworld s'effondre en Bourse, inquiétudes sur sa survie


BERLIN - La société de photovoltaïque Solarworld voyait son action s'effondrer vendredi à la Bourse de Francfort, les investisseurs s'inquiétant de l'avenir de l'entreprise, frappée par les difficultés de l'industrie solaire en général.

A 14H54 GMT, l'action, cotée sur l'indice regroupant les valeurs technologiques TecDax, chutait de 30,12% à 1,12 euro. Sur un an, elle a fondu de plus de 70%.

Dans un communiqué boursier, l'entreprise a fait état de manquements graves à ses obligations financières, et en particulier son incapacité de rembourser ses créanciers.

En même temps, SolarWorld part du principe qu'il y a une plus forte probabilité que la restructuration financière et les mesures opérationnelles nécessaires puissent être mises en oeuvre et qu'en conséquence un pronostic positif puisse être tiré pour la suite, ajoute l'entreprise.

Dans un entretien au site internet du journal économique Handelsblatt, le patron de Solarworld a exclu un risque de dépôt de bilan pour le moment.

On ne risque pas la faillite, a-t-il dit, s'appuyant sur une trésorerie d'encore 232 millions d'euros à fin septembre 2012.

Les difficultés financières de Solarworld sont un nouveau reflet de la grave crise que traverse l'industrie solaire en Allemagne. Confrontées à la concurrence chinoise et à la baisse de subventions publiques, plusieurs entreprises ont déjà mis la clé sous la porte, à l'instar de l'ancien leader du secteur Q-Cells.

Présente en Allemagne, Espagne, France, Afrique du Sud, Asie et aux Etats-Unis, SolarWorld, dont le siège est à Bonn (ouest), compte environ 3.000 employés et a enregistré en 2011 un chiffre d'affaire de 1,05 milliard d'euros, selon son site internet.

SOLARWORLD

(©AFP / 25 janvier 2013 16h23)