L'espérance de vie des pauvres a chuté en Allemagne depuis 10 ans


BERLIN - L'espérance de vie des Allemands aux revenus les plus faibles a fortement chuté depuis dix ans, selon des chiffres du gouvernement fédéral publiés lundi.

Alors que l'espérance de vie moyenne continue d'augmenter en Allemagne, celle des personnes aux revenus les plus faibles est passée de 77,5 ans en 2001 à 75,5 ans en 2010, selon ces chiffres officiels, obtenus et publiés par le groupe parlementaire de la gauche radicale Die Linke, après une question écrite au gouvernement.

Dans les anciens länder d'Allemagne de l'Est, la chute de l'espérance de vie des petits revenus -- ceux qui touchent moins des trois quarts du revenu moyen -- est encore plus marquée: elle passe de 77,9 ans à 74,1 ans, sur la même période.

Le spécialiste des retraites au sein du groupe parlementaire Die Linke, Matthias Birkwald, a souligné qu'en Allemagne le recul de l'âge de la retraite à 67 ans avait été justifié par un allongement de l'espérance de vie, dans un communiqué.

L'Allemagne est le pays européen qui compte le plus d'habitants âgés de plus de 65 ans (20,6%), selon Eurostat. L'âge de la retraite va y passer graduellement de 65 à 67 ans, en vertu d'une réforme adoptée en 2007 par le gouvernement de coalition de l'époque qui rassemblait sociaux-démocrates et conservateurs.

Les chiffres publiés lundi montrent aussi que seulement 26,4% des personnes âgées de 60 à 64 ans occupaient en mars 2011 un emploi soumis à cotisations sociales. Moins de 19% occupaient un emploi à temps plein.

Selon M. Birkwald, ces chiffres signifient que l'augmentation de l'âge de la retraite ne représente rien d'autre qu'un grand plan de réduction des retraites qui touche avant tout les plus faibles revenus et ceux qui occupent les emplois les plus pénibles.

(©AFP / 12 décembre 2011 12h24)