Or: Areva cède le contrôle du canadien La Mancha à un milliardaire égyptien


PARIS - Le milliardaire égyptien Naguib Saouiris a pris mardi le contrôle du producteur canadien d'or La Mancha, grâce à la finalisation de la cession par le groupe nucléaire Areva de ses 63% dans l'entreprise, qui lui permet de boucler son programme de cessions.

La Mancha a annoncé dans un communiqué que le fonds d'investissement Weather Investments II détenait désormais 86% de ses titres et que le rachat des derniers se poursuivait, valorisant l'acquisition totale à près d'un demi-milliard de dollars. De son côté, Areva a confirmé avoir achevé la vente de ses 63% au fonds, comme convenu le mois dernier.

Weather II Investments est une société de portefeuille contrôlée par le milliardaire égyptien Naguib Saouiris, dont l'empire familial, Orascom, s'étend des télécoms au BTP et à l'hôtellerie.

A la mi-juillet, le groupe public français Areva avait signé un accord ferme prévoyant la vente de ses 63% dans la société aurifère au véhicule d'investissement du milliardaire égyptien, pour environ 315 millions de dollars canadiens, soit un peu plus de 250 millions d'euros.

La vente de cette filiale s'inscrit dans un vaste plan de cession d'actifs lancé par Areva en décembre dernier.

Ce plan visait à récolter au moins 1,2 milliard d'euros d'ici 2013 pour aider à redresser les comptes du fleuron français du nucléaire, qui a subi des pertes historiques l'an dernier à cause de la catastrophe de Fukushima et de lourdes dépréciations liées à ses gisements d'uranium.

La vente des parts de La Mancha, après une série d'autres opérations dont la plus importante est la cession des 26% d'Areva dans le groupe minier Eramet pour près de 800 millions d'euros, va permettre au groupe nucléaire de remplir son objectif avec plus d'un an d'avance.

Le Conseil d'administration de La Mancha avait recommandé aux actionnaires d'accepter l'acquisition par Weather Investments II, société enregistrée au Luxembourg.

Le rachat de 86% des titres du groupe aurifère, à 3,50 dollars canadiens par action, se chiffre à quelque 430 millions de dollars canadiens (436 millions USD).

L'acquéreur a désormais bon espoir de racheter les 14% de titres qui lui manquent encore, et a repoussé la clôture de son offre publique d'achat au 10 septembre, pour permettre aux actionnaires résiduels d'apporter leurs actions.

La Mancha Resources Inc. est un producteur international d'or implanté au Canada, avec des opérations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine.

LA MANCHA RESOURCES

AREVA

ERAMET

(©AFP / 28 août 2012 17h11)

News les plus lues