Afghanistan: une bavure de l'OTAN tue 14 civils, dont des enfants


14 civils - 12 enfants et deux femmes - ont été tués dans le sud de l'Afghanistan dans une frappe aérienne de l'OTAN. Les responsables afghans dénoncent une bavure d'une ampleur sans précédent depuis des mois.

Ce bombardement accidentel s'est produit dans la province du Helmand où des "marines" américains assiégés dans leur base par des insurgés ont réclamé un appui aérien de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), sous commandement de l'OTAN.

"La frappe aérienne de l'Isaf a touché deux habitations civiles. Malheureusement, 14 civils innocents ont été tués et six autres blessés", indique le gouverneur du Helmand dans un communiqué. Il a précisé que sept jeunes garçons, cinq filles et deux femmes ont été tués.

Selon des habitants et des responsables locaux, le bombardement aérien a eu lieu de nuit, tard dans la soirée de vendredi. A Kaboul, un porte-parole de l'Isaf a déclaré que la force internationale tentait de vérifier ces informations.

La mort accidentelle de civils dans des opérations menées par les forces étrangères présentes en Afghanistan constitue l'une des principales sources de discorde entre le président afghan, Hamid Karzaï et ses alliés occidentaux. Ce type d'accident complique également les relations entre les soldats étrangers et la population afghane.

Bilan du 25 mai

Par ailleurs, vingt policiers afghans et 18 civils ont péri le 25 mai dernier lors d'une autre frappe aérienne de l'OTAN dans le nord-est de l'Afghanistan, a annoncé dimanche le gouverneur de la province du Nouristan. La frappe a également tué une trentaine de talibans.

D'intenses combats avaient opposé ce jour-là les forces afghanes et de l'OTAN aux insurgés talibans. Ces derniers menaçaient de s'emparer d'un district du Nouristan, une province montagneuse inexpugnable, frontalière du Pakistan, où la rébellion est largement implantée.



(ats / 29.05.2011 10h50)